A 1h de Marseille, à 2h de Paris, à moins de 3h d’avion… Si vous avez envie de vous sentir seul au monde, de vous ressourcer, de déconnecter pour vous reconnecter à la nature, voici 5 idées de week-end en France et en Europe. Alors, plutôt chambre d’hôtes design ? Nuit à la ferme ? Nuit à la belle étoile ?

Avant le confinement, j’avais une énorme frustration en voyant les frontières se fermant peu à peu, les voyages rendus de plus en plus difficiles, les rassemblements interdits. Puis il y a eu le week-end juste avant le confinement où l’on a appris la fermeture des bars, des restaurants, lieux bouillonnants de vie sociale. Après la panique, vient un nouveau quotidien. Mais aussi l’espoir que ça se termine dans pas trop longtemps. Et après ?
Plus les jours passent, plus je me demande si j’ai vraiment hâte d’un retour à la civilisation, d’être au milieu d’un bain de foule. En revanche, je rêve de grands espaces, de coins reculés, de havre de paix et j’ai déjà ma petite idée d’où j’ai envie d’aller dès le moment où l’on pourra franchir la porte de chez nous en tout liberté et sécurité.

Partir loin de tout, en France

Plus que jamais, la France est une destination à privilégier, pour des raisons écologiques, économiques et tout simplement car on a la chance d’avoir un pays aux paysages variés et magnifiques. Depuis Marseille, Paris, Lyon ou encore Nantes, les micro aventures aussi dépaysantes que ressourçantes sont multiples.

Bivouac à Beauduc en Camargue

A 1h de Marseille se trouvent des paysages dignes de western. Non, il ne s’agit pas du Colorado Provençal mais bien d’une piste accidentée de plusieurs kilomètres qui vous mènera au milieu de rien. Mais vraiment rien de chez rien. J’ai rarement vu un endroit où l’on se sent autant seul au monde. Il s’agit de Beauduc, au coeur de la Camargue. Zone libre dans les années 70, Beauduc est désormais connu pour être un spot de kitesurf. Immense plage, petits cabanons aux airs de village de western abandonné… Beauduc surprend, dépayse complètement. Beauduc se protège également. La Camargue abrite un écosystème incroyable, Beauduc est encadré par un plan de protection depuis 2012 dont le détail se trouve sur le site de la ville d’Arles. Vous pourrez y voir que le bivouac y est autorisé, permettant une nuit loin de tout. A préférer hors saison, ou la semaine si vraiment vous ne pouvez y aller qu’en été ;). Et dès les beaux jours, attention aux moustiques!

Dormir à la ferme du Feugrès en Normandie

En cette période, le retour à l’essentiel prend tout son sens. Si vous êtes en quête de nature doublé d’un retour à la terre, prenez un train depuis Paris et direction la ferme du Feugrès en Normandie. Au milieu des champs, à côtoyer les vaches de la ferme, à profiter du jardin, à dormir comme un bébé au doux bruit des grillons (et grenouilles aux beaux jours) dans l’une des 5 chambres de cette maison d’hôtes… Que demander de plus ? Un bon petit dej’ ? Ne vous en faites pas, Denise, la maîtresse des lieux, vous préparera l’un des meilleurs petits dej’ de votre vie, fait maison et locavore. Avec un peu de chance, vous dégusterez sa teurgoule, une spécialité normande qu’elle prépare à base du lait de la ferme. Un havre de paix dans la campagne normande !

Chambres d’hôtes Ferme du Feugrès
Le Grand Feugrès 27230 Saint-Germain-la-Campagne

Nuit insolite sous les étoiles à la chambre d’hôtes Métafort

Si le design est l’un de vos critères pour choisir le lieu où passer votre week-end mais que vous avez aussi envie d’être isolé, pas de souci, les deux sont compatibles. Dans le Vaucluse se trouve l’une de mes chambres d’hôtes design préférée : Métafort. Elle se situe à Méthamis, petit hameau perché au-dessus des gorges de la Nesque. Sa particularité : chaque chambre a son jaccuzzi. Sa spécificité : la chambre du dernier étage a un lit sur rail, permettant de dormir sur la terrasse, à la belle étoile. Expérience incroyable !

Maison Métafort
31, montée du Vieil Hôpital
84570 Méthamis

Dormir au refuge du Gioberney au coeur des Alpes

Quand j’étais enfant, je passais souvent mes vacances à St-Léger-les-Mélèzes peu après Gap dans les Alpes. L’été était l’occasion de faire de belles randonnées en montagne et l’un de mes endroits favoris était le Gioberney. C’est un peu comme le Cirque de Gavarnie, version Champsaur. J’adorais la route pour y aller, notamment au niveau de La Chapelle où se succèdent des cascades. Puis la route serpente, jusqu’à arriver au parking du refuge du Gioberney. L’été, on y observe chamois et marmottes, on y ramasse des myrtilles, on s’approche de la cascade du voile de la mariée pour se brumiser un peu, on explore les neiges éternelles… Pour déconnecter totalement, autant y passer un ou plusieurs nuits puisque le refuge le permet. Je n’y ai jamais dormi mais j’y ai mangé ou pris le goûter et c’était très sympa. Du coup, je mets ça sur ma liste post confinement…

Chalet-Hôtel du Gioberney 
La-Chapelle-en-Valgaudemar

Un air de bout du monde en restant en Europe

Chez certains de nos voisins européens, se reconnecter à la nature est une pratique qu’ils n’ont jamais quitté. Dans les pays nordiques par exemple, il y a le droit à la nature. Droit ancestral, il est même inscrit dans la Constitution. Il y a forcément par là-bas des endroits idéaux et bucoliques pour un séjour aux airs de bout du monde.

Archipel de Stockholm

Sans surprise, nous allons parler de la Suède. J’étais déjà tombée amoureuse de Stockholm en 2013, de sa nature très présente dans la ville. L’année dernière j’ai pu vivre des micro-aventures suédoises à 20mn en voiture ou à 2h de bateau de Stockholm. Mon coup de coeur : l’archipel de Stockholm avec l’île de Grinda. Petite confidence, à chaque méditation que je suis où il faut s’imaginer dans un endroit qui nous ressource, je me revois posée sur mon rocher, à surplomber le petit port de l’île, face à l’immensité de l’archipel. 2e île la plus touristique de l’archipel de Stockholm, elle dispose de quelques logements. Mais la distanciation sociale étant dans les gênes suédois, même si les cabanes sont bien regroupées par endroit, il y a toujours une bonne distance pour pouvoir profiter de son espace vital. Privilégiez le hors saison (tout en tenant compte des périodes de navigation des bateaux qui vous y mènent). J’y étais fin avril et j’ai même un peu pris peur tellement j’y étais seule.

 

Les montagnes autrichiennes

L’autre pays européen qui m’a marqué par l’intensité de ses paysages c’est l’Autriche. Entre Salzbourg à Villach, la nature est incroyable. La météo dicte vos journées, métamorphose les paysages en les rendant accueillants, inquiétants, mystiques, sublimes… Peu de villes à part Salzbourg, uniquement des villages ou hameaux entre les montagnes. Se loger est donc un peu compliqué puisque l’offre est minime, excepté les chalets pour 10. Mais généralement, quel que soit l’endroit où vous choisirez de poser vos valises, vous serez loin de tout, dans les meilleures conditions pour déconnecter et vous laisser porter au gré des paysages attirants et des rencontres. Pour avoir quelques idées de spots reculés à mettre sur votre itinéraire, rdv sur l’article roadtrip en Autriche.

Et vous, quels sont vos lieux préférés pour vous ressourcer le temps d’un week-end ou d’un séjour ? 

Total
14
Shares

3 commentaires

  1. Merci pour ces belles destinations ! Je suis en plein choix pour mes vacances d’été : alpes ou pyrénées ?!
    Est ce que les randonnées dont tu parles « le Gioberney » est facile avec un bébé de 1 an ?!

    (la maison d’hotes Métafort est sublime *_*)

  2. je serais bien tentée par la Maison Métafort, ça a l’air canon !!! (mais les autres idées que tu suggères sont top aussi) … merci pour ces idées inspirantes pour l’après-confinement !

  3. J’ai adoré cet article, j’adore l’angle que tu as choisi, et je partage ton envie de lointains proches, de dépaysement radical, de ressourcement solitaire. J’adore ta sélection d’idées. Stockholm, Beauduc, Autriche, que des endroits que j’adore, et je suis bien tentée par les autres adresses (Métafort, j’en avais entendu parler sur le blog d’Adeline, tellement tentant !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*