Stockholm est constitué de 14 îles. L’archipel de Stockholm en compte 30 000 ! Autant dire que le choix est difficile ! Quelle île choisir pour une excursion sur l’archipel de Stockholm ? Fin avril, le choix est moins important qu’en été puisque les bateaux réduisent les trajets. Mais l’une des plus touristiques peut se visiter. Direction l’île de Grinda !

 

Croisière dans l’archipel de Stockholm

Grinda est la seconde île la plus touristique de l’archipel de Stockholm. La première est Vaxholm. C’est là où les habitants de Stockholm vont se ressourcer et ils sont nombreux à y avoir une maison secondaire. En prenant le bateau pour Grinda, Vaxholm fait partie du trajet. Je ne regrette pas de ne pas y faire escale. Il y a certes un château et quelques petites cabanes rouges mais c’est surtout très construit. Mais il n’y a pas le charme sauvage que j’attends du Stockholm Archipelago.

Il faut 2h de bateau pour atteindre Grinda. On est loin de la navette pour le Frioul, on se croirait carrément sur un petit bateau de croisière avec un café, plein de sièges moelleux, une déco plutôt vintage. Et des paysages sublimes qui défilent sous mes yeux.
Jusqu’à Vaxholm, je reste sur mon siège pour prendre des photos. Puis je commence à monter sur le pont à chaque arrêt pour finalement y rester, ne sachant plus où donner de la tête. On traverse la carte postale suédoise. Des petites cabanes de toutes les couleurs, des forêts, des rochers… C’est parfaitement ce que je cherchais en revenant en Suède. J’avais hésité à faire un roadtrip ou juste louer une voiture durant une journée pour m’éloigner de Stockholm et voir la vraie nature suédoise. Pas besoin. Stockholm archipelago a tout ça !

Une journée à Grinda, l’aventure en solitaire

Il est bientôt l’heure de descendre du bateau. Il s’est bien vidé depuis Vaxholm, il ne reste plus grand monde. Nous arrivons à Sodra Grinda, le côté Sud de l’île. 2 personnes montent, je suis la seule à descendre. Ah.

Il y a des petites cabanes, vides. Je pensais qu’il y aurait un petit point d’accueil mais pas du tout. J’avance. J’entends le bruit du bateau qui s’éloigne puis plus rien à part le vent dans les arbres et les oiseaux. J’avoue, je panique un peu. C’est bête car clairement il ne peut rien m’arriver, il n’y a rien ni personne. Mais l’idée d’être « solo sur mon île » me rassure guère. Je comptais rentrer avec le bateau de 16h mais finalement, je me dis que celui de 13h serait mieux. Il est 11h25, ça laisse le temps de voir un peu l’île puis revenir…tant pis.

 

J’avance encore, je vois plusieurs panneaux. Je ne comprends rien bien-sûr donc je choisis d’aller là où il y a le plus de directions. Je quitte un peu la forêt pour longer une immense prairie. J’entends des chevaux. Ils ne sont pas tous seuls, il doit bien y avoir des gens… Je marche une bonne dizaine voire quinzaine de minutes (ça me semble interminable, même si je trouve ça magnifique…). Puis je vois une plage, et des gens !! Ils sont 4, c’est déjà ça.

J’avance encore puis je vois d’autres personnes et même un restaurant ! Ouf. Pour la 2nde île la plus touristique de l’archipel ce n’est pas la folie mais au moins, je ne suis pas totalement seule. Je continue mon exploration de l’île plus sereinement.
Je passe du bord de mer Baltique au mini village derrière l’hôtel/restaurant, à la forêt, aux minis cottages cachés dans les bois, aux autres plages… Wow. L’île ne cesse de me surprendre. C’est tout petit mais quelle variété de paysages ! Et quelle chance de ne l’avoir quasi que pour moi au final !

L’île est idéale pour des petites randonnées, des journées au bord de la mer, des journées bateau, pêche, kayak (en saison,  il y a un loueur), des pique-niques dans l’herbe ou sur le sable.

 

Visiter l’île de Grinda, infos pratiques

Y aller : Pas facile de s’y retrouver avec les infos en suédois ou en anglais mais qu’on n’est pas totalement sûr de comprendre… Mieux vaut vous rapprocher de l’office de tourisme car je n’ai toujours pas tout compris ! En tout cas, j’ai pris la compagnie de transports publics Waxholmsbolaget. Leur arrêt avec bureau d’info se situe devant le Grand Hôtel. La haute saison commence en juin. Fin avril, j’ai pris la navette de 9h20, suis arrivée à 11h25 à Grinda, puis partie à 16h05. C’est largement suffisant ! Le bateau s’arrête sur de nombreuses îles donc vous pouvez aussi y aller au feeling et vous arrêter sur celle qui vous séduit le plus en passant devant, au risque de ne pas savoir quand repartir 😉
Le ticket se prend à bord. L’aller-retour m’a coûté l’équivalent de 17€. Pour 2h aller, 2h retour avec services à bord, c’est pas mal du tout ! Si vous avez la carte de transports SL (les transports de la ville – abonnement mensuel minimum), vous pouvez aussi prendre cette compagnie grâce à votre carte. La compagnie Stromma effectue aussi les trajets et propose carrément des croisières avec repas autour de l’archipel.
Autre info il y a deux quais pour les bateaux, Sodra Grinda ou le côté Nord. Donc vérifiez bien où le bateau vous récupère (c’est écrit sur les horaires des compagnies 😉)

Y dormir : Il est possible de n’y passer qu’une journée comme je l’ai fait, le tour de l’île se fait très facilement. Mais il y a de nombreux hébergements, hôtel, cottage, camping ou auberge de jeunesse. Pour tous les budgets donc. Le descriptif de l’auberge de jeunesse mentionne « 44 lits et une grande cuisine, juste ce qu’il faut pour y organiser un mariage. Au cas où… ». A bon entendeur, l’idée me séduit énormément haha !

Y manger : il y a un restaurant hors saison mais 2/3 petits cafés en plus durant la saison. Ils étaient fermés quand j’y étais mais ça avait l’air super sympa (en même temps c’est dans une cabane rouge donc forcément séduisant). Cela dit, vu l’espace naturel qui s’offre à vous, préparez votre pique-nique et choisissez la meilleure vue ! Pas besoin d’emporter de mener un sac plastique pour jeter ses déchets, il y a des poubelles partout et même des poubelles pour recycler (bah oui, on est en Suède !).

 

Pour découvrir les plus beaux paysages de la Suède en 2h de bateau, direction Grinda qui est certes la seconde île la plus touristique de l’archipel de Stockholm mais qui hors saison, livrera ses trésors à vous seul. Un endroit parfait pour déconnecter du quotidien et  se reconnecter à la nature comme savent si bien le faire les suédois !

Total
25
Shares

3 commentaires

  1. je viens de me (re)faire tes articles sur Stockholm ; y a des vols directs depuis Marseille ou pas finalement ? (je suis perdue, j’ai un doute).
    En tout cas, définitivement l’un de nos projets 2020 <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*