Envie d’un week-end au Nord de l’Europe, pour vivre le hygge, déguster des brioches à la cannelle, admirer l’architecture traditionnelle et colorée se mêlant au design ultra moderne, être entouré de vélos.. Direction la capitale du Danemark pour 3 jours avec la nouvelle ligne directe Aéroport Marseille Provence – Copenhague. Que voir, que faire avec un petit budget, où dormir à Copenhague ? Les réponses dans l’article.

Copenhague j’en rêvais depuis longtemps. J’en parlais tellement que la plupart de mes proches pensaient que j’y étais déjà allée. La Scandinavie a commencé à me séduire avec Stockholm, et continué avec Copenhague. Cadeau de Noël avant l’heure, une ligne directe aéroport Marseille Provence – Copenhague est lancée d’octobre 2019 à mars 2020 avec Ryanair. Je ne pouvais pas résister…

Copenhague, les incontournables à visiter

En partant avec Ryanair au départ de Marseille, vous avez deux vols/semaine, le mardi et samedi. Pour un long week-end, de samedi soir à mardi soir, le timing sur place est parfait. En revanche attention, Copenhague n’est pas une si petite ville ! Avec toutes les photos qu’on voit du port Nyhavn je m’attendais à passer souvent devant. Finalement pas du tout, même en faisant 11 à 15km par jour. Je suis restée uniquement dans le quartier Indre By, et un petit bout de Vesterbro et Christianhavn. Pour un prochain séjour, Norrebro & Christianhavn seront davantage au programme. Toutefois, tout se fait très facilement à pieds. A vélo aussi, mais c’est comme à Amsterdam, en semaine on sent vraiment que c’est le moyen de transport des habitants pour aller travailler. Et si on n’a pas l’habitude et pas assez les codes du vélo, mieux vaut ne pas s’y risquer.

Mettez de bonnes chaussures, voici les incontournables à ne pas manquer à Copenhague :
  • Tivoli : C’est le plus vieux parc à thème du monde. Pour chaque fête et saison, le parc est entièrement décoré. Pour Noël c’est.. féerique ! Je vous en parlerai mieux dans un article consacré à Copenhague durant Noël mais en tout cas n’hésitez pas à le faire dès le premier soir. En effet, vous arrivez en ville vers 20h30 et le parc ferme à minuit. Histoire de commencer votre séjour en beauté .. Attention le parc ferme du 5 au 31 janvier. Vérifiez les horaires et périodes d’ouvertures sur le site de Tivoli

  • NY Carlsberg Glyptotek : la collection de la Glyptotek appartient à Carl Jacobsen, le fils du fondateur de la brasserie Carlsberg. Situé juste à côté de Tivoli, ce musée attire autant pour son architecture que pour ses collections. Les amateurs de sculptures, de Grèce et Rome antique et d’Égypte adoreront !                                                                                                                                     Si vous aimez les jardins d’hiver, ne manquez pas celui de la Glyptotek qui est impressionnant et bordé d’un café. En bonus, un toit terrasse. Il n’est pas très haut mais il permet tout de même de surplomber Tivoli et quelques toits environnants
    _ Environ 15€, fermé le lundi

  • Design museum Denmark : la réputation du design scandinave n’est plus à faire. J’avais beaucoup aimé la partie design du musée national de Stockholm. Cette fois c’est le thème entier du musée avec tous les objets du quotidien qui font partie de l’histoire. L’une des pièces les plus connues est celle consacrée aux chaises « The Danish Chair ». Les chaises sont le prolongement du corps, l’indice d’une classe sociale également (ex : les trônes..). Les chaises ont permis au Danemark de se faire connaître mondialement et toutes celles exposées sont magnifiques.
    _ Environ 15€, fermé le lundi

  • Kastellet & Nyboder, le cliché danois : juste à côté du musée du design se trouve Kastellet avec des rangées de maisons rouges. L’ouvrage militaire a la particularité d’être en forme d’étoile mais à terre, il est  difficile de s’en rendre compte. A quelques minutes de là, se trouve la fameuse petite sirène. Apparemment elle est petite et aussi décevante que le Manneken Pis. J’ai renoncé à aller la voir à cause de la pluie et des commentaires. Un peu plus haut, à Nyboder, vous retrouverez les mêmes rangées de maisons mais cette fois ocres . Il s’agit d’anciennes maisons de marins.

  • Nyhavn : le fameux petit port, la carte postale de Copenhague. J’ai attendu 24h avant d’aller le voir. C’est vrai qu’il est mignon. Mais en 24h j’ai eu le temps de m’imprégner de toutes les autres maisons colorées de la ville qui ont parfois plus de charme. Baladez-vous sur le quai d’en face pour bien l’admirer.

  • Christianhavn : au bout du quai de Nyhavn, un pont mène à Christianhavn. Le quartier est connu pour Christiana, le village libre de hippies. Je m’en suis tenue aux quais qui sont aussi mignons que Nyhavn mais moins connus et moins touristiques.

  • Meatpacking : au début de Vesterbro, après la gare, se trouve meatpacking, les anciens abattoirs de la ville. Désormais c’est une succession de bonnes adresses qui ont investi les lieux. Elles ont toutes l’air plus cools les unes que les autres. De l’extérieur, on est dans une ambiance quasi américaine, surtout en passant devant le très photogénique BOB.

Copenhague avec un petit budget

Copenhague est la ville la plus chère d’Europe et parmi les plus chères du monde. Le logement est ce qui est le plus hors de prix mais les repas et les visites font aussi très vite grimper le budget du voyage. Pour 3 jours, j’ai dépensé 517€, 364€ de logement et 157€ pour manger et visiter (ce qui du coup reste très correct!). Voici quelques tips pour un week-end pas cher à Copenhague :
  • Marseille – Copenhague avec Ryanair : forcément si vous économisez sur le billet d’avion, ce sera toujours ça de plus à consacrer au logement. Au départ de l’aéroport Marseille – Provence, vous trouverez facilement des A /R à 20€. En plus avec un vol du samedi soir au mardi soir, les horaires permettent de vraiment profiter de la capitale danoise ! L’aéroport est relié en une 20aine de minutes au centre ville, grâce au métro, rapide et pas cher jusqu’au bout (4€60 environ) !
  • Rundetårn : Copenhague est une ville très graphique. Elle allie vieux bâtiments colorés et architecture archi moderne et design mais ce que soit l’ancien ou contemporain, cette ville m’a marquée par toutes ses lignes graphiques. A la Rundetårn, on casse cette géométrie. Il s’agit d’une tour ronde où on monte sans escalier, comme une pente géante qui s’enroule sur elle-même pour vous mener au-dessus des toits de Copenhague. A 25kr l’entrée, soit 3€ environ, on est sur la visite la moins chère de la capitale et on a l’une des plus belles vues ! Elle est également accolée à l’église de la Trinité avec une grande vitre pour l’apercevoir.

  • Toverhallerne : j’ai une passion pour les marchés couverts. A Copenhague, les halles sont divisées en 2 parties couvertes avec entre elles, un marché aux fleurs et légumes. Je ne m’attendais pas à une structure aussi moderne. Les halles ne datent que de 2012 et ont moins de charme que celles de Budapest ou Stockholm par exemple. Toutefois, c’est un bon plan pour manger de très bons produits, à prix pas ultra élevé. Coup de cœur pour la partie fleurs & légumes au milieu, encore plus en période de Noël avec toutes les jolies couronnes et couleurs d’hiver.
  • Le jardin botanique : à deux pas des halles de Copenhague et de Norreport, il y a le jardin botanique de la ville. Son entrée est gratuite. En revanche, il faut compter 60dk soit 8€ pour visiter la serre. C’est la première fois que je peux accéder aux escaliers pour surplomber une serre. C’est vraiment le gros atout de celle de Copenhague. Avec la lumière de fin de journée c’est parfait. Et puisqu’on retrouve des températures tropicales, c’est aussi un endroit idéal pour une visite bien au chaud durant l’hiver scandinave !
    En sortant du jardin, traversez l’avenue et admirez le beau château de Rosenborg qui est lui aussi bordé d’un grand parc.
  • The Black Diamond : Ça en jette comme nom non ? Il s’agit de la bibliothèque royale où ancien et contemporain se côtoient. On entre dans une partie ultra graphique, vitrée avec notamment un panorama dingue sur la bibliothèque et Christianhavn en face depuis le 6e étage. Il y a également la partie ancienne de la bibliothèque que je n’ai pas osé prendre en photo car plein d’étudiants y bossaient religieusement mais on n’est pas loin de l’ambiance de vieilles bibliothèques anglaises. L’entrée est gratuite puisqu’il s’agit d’une vraie bibliothèque consultée  pas uniquement par des touristes§ Vous pouvez également manger sur place, avec vue sur le canal, à prix étudiant ! Le bon plan. En sortant, ne manquez pas un remake de la petite sirène  et le jardin de la bibliothèque royale.

  • Sur les traces de la famille royale : Si vous êtes fans de royauté, visitez les 2 lieux suivants. Sinon, contentez-vous de l’inclure dans votre circuit de balade touristique dans le centre de Copenhague. L’architecture de Amalienborg, le palais de la Reine, situé juste à côté de Marmorkirken une belle église et Christiansborgslot avec ses écuries et son joli pont aux vieilles barques vous feront tomber sous le charme, à moindre coût sauf celui de quelques kms dans les jambes 😉

  • Se balader dans les rues : Tout autour de Strøget, l’une des plus longues rues piétonnes d’Europe et artère ultra commerçante, se trouvent plein de jolies ruelles à l’image de la très photogénique Magstræde ou encore la place ultra colorée Gråbrødretorv. Flâner est un plaisir gratuit et agréable, surtout dans une ville aussi paisible que Copenhague. On se retrouve vite seul dans la rue, les seuls bruits que l’on entend sont ceux des vélos, toutes les façades sont plus mignonnes les unes que les autres… Se balader en plein centre ville est rarement autant un havre de paix.

  • Manger pas cher : Quand on voyage seul, les repas ne font pas exploser le budget, du moins pas le mien car j’ai encore plus tendance à manger sur le pouce. Un excellent hotdog du hotdog truck de la place de l’hôtel de ville à 4€, un goûter au café librairie Padulan’s où le service est au comptoir pour garder un prix des consos abordable, un chaï latte ultra savoureux à 3€50 au Next Door Café très apprécié des étudiants ou encore le meilleur cinnamon roll à la boulangerie Skt. Peders Bageri pour 3€60… Si vous cherchez les adresses quali assez prisées des étudiants, il sera très réalisable de manger à petit budget à Copenhague.
  • Glyptotek le mardi : Bon plan également, le mardi la Glyptotek est gratuite ! Puisque le vol Marseille-Copenhague est du samedi au mardi, vous pourrez profiter de votre dernier jour pour faire cette visite sans payer. De toute façon, tous les musées étant fermés le lundi, vous reporterez quelques visites le mardi donc optez pour la Glyptotek pour économiser un peu.

Visiter le musée Louisiana, escapade au vert autour de Copenhague

Louisiana est un musée d’art moderne situé au bord de l’Øresund. Si vous souhaitez vous échapper un peu de la ville, vous n’avez qu’à sauter dans le train direction Humlebaek. En une trentaine de minutes vous arriverez dans la petite ville et après 10mn de marche (le musée est indiqué tout le long) vous serez à Louisiana.
Ce musée est autant pour les amateurs d’art contemporain que pour les amateurs d’architecture. Je n’ai pas été sensible à tout ce qui est exposé, en revanche, l’architecture du lieu est incroyable. D’immenses baies vitrées, du bois, du blanc.. En hiver, baigné par la douce lumière, c’est encore plus beau.
Louisiana a également un café avec une vue sublime sur la mer. Il y a quelques smørrebrod et sandwich à manger mais n’hésitez pas à prendre la formule buffet. Meilleur poulet de ma vie (oui!). 90 à 100% du menu est bio. Le tout à déguster face à l’Øresund, vraiment génial. Pour la balade digestive, promenez-vous dans le parc où d’autres œuvres se dévoilent ainsi que d’autres points de vue sur la mer . Avant de reprendre votre train, descendez au petit port sous Louisiana et longez la mer. Magique.

Infos pratiques :
Prendre votre billet qui combine train & musée à la gare au guichet DBS pour 210kr (au retour vous pourrez descendre à Norreport ou Osterport si ça vous arrange) ou prenez le en ligne (mais d’après ce que j’ai compris il faut l’imprimer donc réservez avant de partir ou essayez de le faire imprimer sur place)
Si vous avez la Copenhagen card, train & billet sont inclus
Entrée du musée sans le train : 125kr – environ 17€,
Prix du buffet : environ 23€

Copenhague – Marseille, si vous avez le mal du pays

Dans le Sud je suis souvent incomprise de toujours partir au Nord, là où le soleil ne brille pas autant que chez nous. C’est sûr que le climat, la rigueur nordique, le fait que le vélo remplace la voiture, le bruit des klaxons remplacé par le son des vélos des danois qui pédalent fort… Ça peut dérouter pas mal de sudistes en partance de l’aéroport Marseille – Provence. Mais si vous avez le mal du pays, voici quelques tips pour vous sentir comme à la maison : Boule Bar près de Norreport où on joue à la pétanque dans l’immense bar et on peut boire du Ricard et manger de la bouillabaisse. Il y a également un restaurant qui s’appelle « Pastis » ou encore un portrait de Cezanne à la Glypotek & un tableau de Sainte Victoire à Louisiana (pour l’expo éphémère). Ça va mieux ? 😉

Où dormir à Copenhague ?

Se loger à Copenhague coûte très cher. La moyenne est de 120€ pour une chambre assez classique, autour de 80€ pour une chambre chez l’habitant.. Il y a le couchsurfing, j’avais regardé mais peu de possibilités à mes dates. Il y a également pas mal d’auberges de jeunesse mais honnêtement je n’avais pas envie de dormir en dortoir. Sinon ça aurait été l’alternative la moins chère avec des nuits autour de 30€ en dortoir, 70€ en chambre privative ce qui revenait donc autant qu’un airbnb. Bref, si on ne veut pas casser son PEL pour dormir quelques nuits à Copenhague, la recherche est longue mais on finit par trouver !
  • Airbnb : pour les 2 premières nuits j’ai dormi chez l’habitant. C’était le plus économique (150€ pour 2 nuits), pratique pour pouvoir me faire à manger un soir & l’occasion de rencontrer des danois. Mes hôtes étaient adorables !! Ils ont même partagé un des desserts de Noël typique et leur glogg (vin chaud scandinave) maison avec moi. On a beaucoup échangé sur leur pays. L’expérience airbnb parfaite pour moi car l’idée n’est pas seulement de payer moins cher mais de faire de vraies rencontres. Mon Airbnb était situé entre Norreport & la gare. La situation était idéale ! N’hésitez pas à m’envoyer un mail si vous souhaitez le lien. Pour un 1er voyage avec Airbnb, bénéficiez de 34€ offerts par ici.
  • Hôtel SP34 : situé à deux rues de mon Airbnb, l’hôtel SP34 est l’un des hôtels Brochners, un groupe de boutique hôtel comme je les aime. C’était mon cadeau d’anniversaire en décalé 🙂 À 165€ la nuit avec petit déjeuner, c’est clairement au-dessus de mon budget habituel mais ça reste dans les prix de la ville et la qualité et le service sont là. Le personnel est vraiment très sympa et aux petits soins, les chambres ont toute la particularité d’avoir une tête de lit.. de tête (vous comprendrez en photo) en bois, le lobby est très design avec forcément un vélo dans la pièce et une cheminée. Ce que j’aime dans les boutique-hôtels c’est qu’au-delà d’être design, il y a une vraie convivialité; le lobby & le bar sont généralement de vrais lieux de vie. Des événements sont régulièrement organisés et de 17 à 18h c’est le wine hour (il fait nuit tôt donc forcément l’heure de l’apéro est avancée haha).

Un grand bravo et merci si vous êtes arrivés à la fin de cet article en ayant quasi tout lu ou regardé toutes les photos. D’autres articles, plus courts, sur Copenhague arrivent.
J’espère que ce premier article vous aurez plu et vous servira. Je sais que certains d’entre vous sur Instagram aviez déjà programmé un week-end à Copenhague ou bien avaient envie d’y aller suite à mes stories. Maintenant vous avez toutes les clés pour découvrir la capitale danoise !

* Séjour en collaboration avec l’aéroport Marseille – Provence et Ryanair, A/R offert

Total
3
Shares

7 commentaires

  1. Super ton article 🙂 il y a des choses que j’ai vues début octobre, d’autres pas, et j’espère y retourner l’an prochain pour combler ces lacunes … C’est cool d’avoir maintenant un vol direct entre Marseille et Copenhague !

    1. J’ai loupé plein de choses aussi. J’aimerai tellement y retourner pour Midsommar ! La ligne directe n’est que jusqu’en mars mais j’aimerai beaucouuup qu’elle se prolonge… 🙂

  2. J’ignorai que Copenhague était si chère ! En tout cas, tous ces vélos, ça me fait rêver *_* (si seulement un jour on pouvait se servir autant des vélos en France … sans vol, accident, etc. …). Le musée Louisiana est très beau, c’est une bonne idée de faire une escapade hors de la ville à chaque city trip !

    1. Trop chouette ton article ! On a fait pas mal de choses similaires quand même 😀
      J’adorerai y retourner en été cette fois, lorsque le jour ne se couche jamais 🙂

      A bientôt,
      Julie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*