Une envie de fraîcheur après deux mois caniculaires, de douceur de vivre, de journées à tout simplement balader au bord de mer le long du GR34, d’air iodé reposant… Après avoir découvert la Bretagne du côté de Saint-Malo il y a 4 ans, c’est cette fois le Morbihan que j’ai découvert. Que voir dans le Morbihan et plus précisément autour du Golfe du Morbihan ? Entre petites cités de caractère et petits villages de pêcheurs, découvrez quelques lieux pour une semaine dans la Bretagne Sud.

De Vannes à la presqu’île de Rhuys, de l’embouchure de la Vilaine à l’océan Atlantique en passant par la « petite mer » (Mor Bihan), des terres au bord de mer, le Morbihan a une belle variété de paysages à offrir. Petit tour d’horizon de toutes les belles découvertes que vous pouvez faire lors d’un séjour dans le Mobihan.

La Roche Bernard, au bord de la Vilaine

A la frontière de la Loire-Atlantique, au niveau de l’embouchure de la Vilaine se trouve la Roche Bernard. Cette petite commune labellisée Petite Cité de Caractère mérite bien son titre. On commence par son joli port qui a la plus grande concentration de vieux gréements de Bretagne puis on grimpe jusqu’en haut du rocher. C’est ce rocher et sa position stratégique qui a fait que les fondateurs de la ville ont décidé de s’y installer. Les fondateurs sont probablement des vikings. Ce ne serait pas étonnant, deux maisons m’ont beaucoup fait penser aux maisons suédoises, et l’embouchure du fleuve a des petits airs de fjords (quoi ? la Scandinavie me manque ?). Il est d’ailleurs possible de faire un tour sur le fleuve avec les Vedettes Jaunes mais aussi de pratiquer d’autres activités nautiques comme le paddle, canoë ou encore bateau électrique.
La vieille ville a un charme fou avec ses vieilles pierres, ses artisans, ses bégonias…
Ne manquez pas non plus le marché du jeudi matin. Et s’il pleut, réfugiez-vous au musée de la Vilaine Maritime, à la maison de l’abeille ou encore au lieu alternatif le Sarah B.

Rochefort-en-terre, cité médiévale de caractère

Encore une Petite Cité de Caractère, également élue Village préféré des français en 2016 ! Les photos me donnaient très envie de faire un petit détour par ce village avant de rejoindre le Golfe du Morbihan. Mais lorsque j’y suis allée, c’était encore plus sympa ! Le 15 août était le début des médiévales de Rochefort-en-terre.
Perdez-vous dans les ruelles avant d’arriver au château. Elles sont toutes plus mignonnes et fleuries les unes que les autres !

Vannes, ville médiévale à la douceur de vivre

Vannes c’est la Bretagne à 2h30 de Paris. Moins connue que Saint-Malo ou Brest, Vannes a un énorme potentiel. Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre en me rendant à Vannes – qu’un ami ,qui en est originaire, me vend depuis deux ans -. Mais il avait raison, il y a de quoi tomber sous le charme de Vannes. La ville médiévale marque par sa beauté mais aussi sa douceur de vivre. Choisissez un mercredi ou samedi pour vous y rendre, c’est jour de marché. La meilleure porte d’entrée pour découvrir la ville et plonger au coeur de la vie en Bretagne et plus précisément dans le Golfe du Morbihan : la bouffe !

Ce que j’ai adoré en Bretagne, ce sont les marchés couverts. On sent le pouls des villes, l’amour et l’habitude des habitants de consommer local. Mon préféré a été la halle aux poissons de Vannes. J’aime très peu de produits de la mer mais j’adore les ambiances autour de la pêche, des marins… Si le marché aux poissons du Vieux-Port  de Marseille a beaucoup de charme, en Bretagne c’est tout de même autre chose avec tous les produits de l’océan, pêchés non loin du Golfe du Morbihan.

A Vannes, on trouve également la halle des Lices avec un fromager dingue, des primeurs, des cafés, un pâtissier bien réputé et bien d’autres bons produits. Puis, le mercredi et samedi il y a le grand marché qui envahit une bonne partie de la vieille ville. De bonnes odeurs (ne manquez pas le stand primeur de chez Betty, des fruits et légumes délicieux qui vous attireront par leur odeur !), des couleurs éclatantes, une bonne ambiance… Un bon moyen d’avoir une première approche avec la ville de Vannes ! Bien-sûr, c’est aussi l’occasion de goûter un bon kouign amman à la Huche à Pain ou chez François (où on le voit faire : de la pâte, 3 plaques de beurre et hop!)

Après tout ce beurre, il faut bien arpenter la ville pour l’éliminer.

A ne pas manquer à Vannes :

  • Le port de Vannes (en vous garant au parking gratuit des Capucins, vous rejoindrez forcément la vieille ville en passant par le port)
  • Les remparts et le parc de Vannes vraiment impressionnants !
  • Vannes et sa femme à l’angle de la rue Noé, deux bustes en granit emblématiques de la ville
  • Les nombreuses maisons à colombage, on en compterait plus de 200
  • Les jolies petites adresses food ou shopping comme le salon de thé le café des Orfèvres, le concept store Merci Léonie ou encore le fleuriste Le Naturel
  • Le musée de la Cohue, celui des Beaux-Arts de Vannes avec la magnifique Cathédrale Saint-Pierre juste en face

La presqu’île de Rhuys, Bretagne sud et sauvage

Comme un long bras, la presqu’île de Rhuys referme la petite mer du golfe du Morbihan. Cairn néolithiques, château datant des Ducs de Bretagne… Ce bout de terre sauvage a quand même une belle histoire à raconter. C’est même ici, à côté du Château de Suscinio, que l’on trouve le seul fromage de Bretagne : la tome de Rhuys !

La presqu’île regroupe 5 communes. Après une balade autour du château, c’est à Arzon plus précieusement à Port Navalo au bout du bout du golfe du Morbihan que je suis allée balader sur un bout du GR34. C’est un lieu de choix pour regarder les marées. Avec 9 noeuds, Arzon a le 2e courant le plus fort d’Europe !

Larmor-Baden, coup de coeur du Golfe du Morbihan

Je suis d’abord tombée sous le charme du petit port de Larmor Baden, puis de son bourg, puis de ses sentiers sauvages le long du GR34 jalonné de belles maisons en pierre et d’ostréiculteurs. Il y a aussi son île, celle de Berder à laquelle on peut accéder à pieds à marée basse mais qui peut vite prendre au piège si l’on n’a pas anticipé la marée montante. Ses petits spots chez les ostréiculteurs font aussi son charme comme Chez Lucien, juste avant d’arriver sur le port. On y déguste des huîtres à toute heure dans la cabane en bois à l’abri de la tempête ou sur la belle terrasse face à la mer. Idyllique et tellement typique de la Bretagne.

L’île aux moines, petit havre de paix

Le Golfe du Morbihan m’a parfois fait penser à l’archipel de Stockholm. L’île aux moines a fini de me convaincre de cette ressemblance. Prendre la navette de la Navix pour m’y rendre depuis Vannes m’a rappelé le bateau que j’avais pris pendant 2h pour me rendre à Grinda.

Avec le bateau de la Navix, en 45mn de navigation on apprend beaucoup de choses grâce à la visite guidée du Golfe du Morbihan. Après exemple, on apprend que la Maison Rose de Sené indique aux navigateurs, depuis tous temps, que l’on entre ou sort du port de Vannes. Il est impossible pour ses propriétaires de changer sa couleur, c’est devenu un code pour tous en mer (le bateau de la Navix explique plein d’anecdotes pour découvrir le golfe, dont celle-ci).

On passe devant quelques-unes des 40 îles du Golfe du Morbihan dont l’ile d’Arz où le bateau fait un arrêt.
Pour ceux qui ont peur du mal de mer, rdv à Port-Blanc pour avoir seulement 5mn de traversée pour rejoindre l’île aux moines.

Une fois débarqué, le tour de l’île peut se faire à vélo. Les loueurs sont pris d’assaut en saison ! Ou à pieds. Il y a plusieurs circuits possibles, indiqués par des traits de couleur. Personnellement j’ai fait la grande plage – le bourg – la pointe du Brouel en une bonne demie journée.
Pour manger, il y a des restaurants au niveau du port ou dans le bourg. Si vous souhaitez pique-niquer, préparez tout le nécessaire avant ou passez à la seule boulangerie de l’île qui se trouve dans le joli bourg.

Vannes – Ile aux Moines avec la Navix : 45€40 pour 2 A/R au mois d’août 
La navix assure également les liaisons avec Belle-Ile en Mer, Hoedic… Depuis d’autres ports que Vannes. Pour Belle-Île, pensez à réserver avant en saison, les bateaux sont plein à l’avance ! 

Saint-Goustan et son petit port

Auray est une ville à la double personnalité. Elle est tout ce qu’il y a de plus moderne sur les hauteurs, tout en étant très charmante. Et elle est totalement hors du temps au niveau du port de Saint-Goustan. Petites rues pavées, pont de pierre, maisons cossues, belles terrasses de café, port aux beaux voiliers, boutiques d’antiquaires, ruines de château… N’hésitez pas à vous arrêter quelques heures pour flâner à Saint-Goustan !

Saint Cado, la carte postale de l’Etel

On trouve de nombreuses rias en Bretagne. Il s’agit d’une vallée fluviale envahie par la mer. C’est le cas de l’Etel entre Vannes et Lorient qui abrite la magnifique île de Saint Cado.
La maison de Nichtarguer dite également la maison de l’huître est la carte postale de la ria d’Etel. Isolée sur une petite île avec ses volets bleus, elle est l’incontournable de Saint-Cado. Prolongez la balade autour du petit bourg entre ostréiculture et chapelle – fontaine – calvaire qui font également le charme authentique de Saint-Cado.

Vacances dans le Morbihan, infos pratiques

Le Morbihan a bien d’autres choses à vous montrer. J’ai fait ce parcours en 4 jours, en venant de la Turballe. La Roche Bernard et Rochefort en Terre étaient alors sur ma route pour rejoindre Vannes.

Si vous restez une semaine complète, ne manquez pas la fameuse Belle-île-en-Mer et les autres îles du Morbihan, la côte sauvage de Quiberon, la Gacilly pour son festival de photo… Pour les randonneurs, suivez le GR34 qui fait toute la Bretagne. Vous passerez par des endroits magnifiques, toujours en longeant la mer !

Le Morbihan est accessible en 2h30 de Paris en train jusqu’à Vannes, à 1h15 de l’aéroport de Nantes (depuis Marseille avec Ryanair et Air France) ou… à 12h de route de Marseille (ça vaaaa on survit même en le faisant d’une traite) ou 4h30 de voiture depuis Paris. Si vous n’êtes pas venus en voiture, louez-en une sur place pour profiter au mieux des environs.

Pour dormir, j’ai choisi un Airbnb à Theix. C’était le mieux placé pour rejoindre mes amis à Vannes tout en étant au centre des autres points d’intérêts à visiter. Isabel et Thierry ont un sublime manoir. Vous pouvez loger en chambre privée ou dans un appartement de 75m².  La chambre privée, se situe dans la demeure de  l’adorable couple, passionné de photographie, de gastronomie (Ils ont monté ensemble une maison d’édition et de communication culinaire). Une rencontre géniale et enrichissante. Et ils sont plein de bons conseils pour visiter les alentours ! L’expérience Airbnb parfaitement humaine comme on l’imagine ! Je vous le recommande!
Pour bénéficier de 25€ sur votre première réservation Airbnb, rdv par ici 

Ce séjour dans le Morbihan confirme une fois de plus que passer ses vacances en France et notamment au bord de l’Atlantique est vraiment une bonne idée ! On change de paysage, de façon de vivre aussi… La destination parfaite pour des vacances reposantes (même avec les 12km de marche quotidienne 😉).
Je retourne à Vannes fin novembre alors si vous avez des conseils de visites, n’hésitez pas 🙂

Total
4
Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*