Lors du blogtrip en Ardèche, nous avions à disposition une Renault Zoé. Je comptais ajouter un paragraphe sur la voiture électrique dans le précédent article mais à l’heure où les études sur le climat sont de plus en plus alarmantes, j’avais envie d’y consacrer un article. Le roadtrip étant mon moyen de voyager préféré, j’ai donc trouvé la solution pour ne plus culpabiliser et avoir un impact écologique moindre durant ce type de voyage : voyager en voiture électrique et en l’occurrence la Renault Zoé.

Je me suis mise aux voitures électriques avec Totem Mobi, les Renault Twizzy en libre service à Marseille. Je les utilise très régulièrement mais ce modèle n’ayant pas de fenêtres, on se rend encore plus compte à quel point l’air est pollué ! Certaines minutes d’attente au feu rouge derrière une voiture dont le pot d’échappement rejette une fumée noire ou derrière un bus est un vrai supplice. Je fais une super bonne action écolo en roulant électrique mais par contre, je  tue mes poumons.

Au moment où je me suis dit que j’allais enfin changer de voiture, j’étais très tentée par la Renault Zoé. C’est un peu la continuité de ce que je fais avec Totem Mobi mais les fenêtres et l’espace en plus. En plus, elle est très élégante et j’adore son petit bruit du futur. Seulement, n’ayant pas de garage, cela aurait été difficile de la recharger. Ce sera donc pour plus tard !

Grâce à ce séjour en Ardèche où on nous a prêté une Renault Zoé, j’étais la plus heureuse de pouvoir la tester. Avec 0 autoroute, pas vraiment de grandes villes, des grandes distances d’un point A à un point B car il y a souvent des toutes petites routes et de la nature partout partout; d’un premier abord, je n’aurais pas pris le risque de visiter l’Ardèche en voiture électrique. Finalement, ce blogtrip m’a bien fait changer d’avis ! Alors voici quelques indications pour préparer son roadtrip avec une voiture électrique.

Préparer son séjour avec une voiture électrique

Quelle est l’autonomie d’une Renault Zoé ?

La batterie de la Renault Zoé permet une autonomie d’environ 300km. Il me semble que nous étions autour de 330km au max de la charge. Attention, comme toute batterie, la charge dépend des conditions climatiques. Vous savez quand votre téléphone passe de 20 à 2% de batterie en hiver car il craint le froid, et bien, c’est pareil pour la voiture. On est plutôt autour de 200km d’autonomie lors de températures hivernales.
Comme pour le réservoir d’essence, la voiture vous indique le nombre exact de km que vous pouvez faire avant de devoir vraiment la recharger.

Où recharger son véhicule électrique en vacances ?

Voyager en voiture électrique rajoute une contrainte au roadtrip : bien vérifier qu’on pourra recharger la voiture. Avec 1300km en Autriche, 920km en Suisse, 900 en Corse… Il est clair que 300km ne me suffisent pas si j’organise un vrai roadtrip. Soit c’est l’occasion  de faire moins de kilomètres en visiter les moindres recoins d’une petite région, soit il faut prendre ses précautions. Quelques astuces :
s’assurer que son logement a une prise électrique extérieure. Ça a été le cas pour nos 3 logements en Ardèche. C’est vraiment pratique ! Mais cela écarte donc quelques types de séjours comme : une semaine de camping sauvage. Ça semble un peu difficile si vous n’avez pas d’autre moyen de charge sur votre trajet.
se recharger dans les bornes publiques en ville ou sur les autoroutes. De plus en plus de villes s’y mettent. En Ardèche, quasi toutes les villes ont des bornes (alors que ce sont vraiment de toutes petites villes mais c’est une super initiative). Vous pouvez consulter les lieux de recharge sur le site / app ChargeMap.
Egalement, sur le réseau autoroutier, tous les 80km, il existe des bornes qui permettent la charge totalement en 30mn avec 40kW par une filiale d’EDF.

En plus des bonnes adresses et des visites à faire, vous pourrez donc aussi ajouter à votre Google Maps de voyage, les lieux où vous pouvez recharger votre véhicule, entre votre logement et les bornes publiques.

Où louer une voiture électrique ?

Eh bien… Bonne question ! Grand nombre de compagnies ont acheté le mot-clé « location de voiture électrique » mais quand on clique, il n’y a pas d’offre derrière. C’est sûr que pour le moment, ça ne doit pas être ultra rentable pour les entreprises de location de voitures, mais ce serait un bon atout d’en avoir quelques-unes à louer; et un grand bien pour la planète !
Les voitures électriques sont apparemment pour le moment uniquement à la location lorsqu’il s’agit d’auto-partage comme Totem Mobi. Sinon, vous aurez peut-être la chance de trouver un particulier qui loue la sienne sur Drivy

Pendant le séjour

Comment conduire une Renault Zoé ?

Bonne surprise, la Renault Zoé est super spacieuse. Idéale pour 4 passagers, de jolis sièges gris, des couleurs douces. Et un grand coffre ! On a rempli le nôtre au maximum avec une grosse valise, un énorme sac-à-dos de backpacker, plusieurs petits sacs. Vraiment, vous pouvez y aller, il suffit d’être doué à Tetris pour que ce soit rangé au mieux !

Place à la conduite. Petite appréhension au début puis on prend vite le coup. On pose la clé dans la voiture puis on appuie sur Start. La boîte est manuelle : parking – reculer – point mort – démarrer. On appuie sur Start/Stop quand on est en position parking. Pour avancer et reculer, dès qu’on enlève la pédale du frein, ça avance tout seul ! La Renault Zoé est ultra agréable à conduire. Petit bruit du futur, bonne reprise, zéro souci pour le démarrage en côte.

Que faire sur une route de montagne ?

Pour économiser au maximum la batterie, on roule en mode Eco. Seulement en montée, ça galère. Il suffit simplement d’enlever le mode pour que la voiture reprenne toute sa puissance. Et elle en a dans le moteur, c’est même surprenant dès qu’on appuie un peu sur l’accélérateur en pleine montée !
Bonne nouvelle aussi, la voiture se recharge en descente.

Comment recharger la voiture électrique ?

Une grosse prise se trouve dans le coffre. Elle est assez longue. Il suffit d’appuyer sur le bouton avec l’icône « prise » de la clé de la voiture. Ça ouvre le sigle Renault du devant de la voiture qui cache l’endroit où brancher la voiture.

 

Même si à l’heure actuelle il est visiblement difficile de louer une voiture électrique, il existe des aides pour en acheter une. Dans les Bouches-du-Rhône par exemple, à partir du 1er novembre, le Département offre 5000€ aux 1000 premiers acheteurs résidents. S’ajoutent à ça les aides de l’état. Plutôt cool ! Ce sera donc la meilleur occasion de pouvoir tester votre voiture électrique en voyage et vous aider de mes petits conseils.

Et vous, êtes-vous déjà partis en vacances en voiture électrique ? Connaissez-vous des entreprises de locations de voitures électriques à me conseiller pour un prochain roadtrip ? 

voyage voiture électrique renault zoé

Total
4
Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*