Des ruelles pavées, des façades colorées; le Douro et la vieille ville classée au patrimoine de l’UnescoPorto, ville côtière du Nord du Portugal et 2e ville du pays a tout pour plaire. Elle a aussi l’avantage d’être pour le moment un peu plus préservée que Lisbonne, surtout en hiver. Après vous avoir fait visiter la ville en détails, il est l’heure du city guide. Alors, que faire en un long week-end à Porto ?

Porto se visite facilement en une journée. 13 km de marche pour le jour 1. Pour une fois, ma Google Maps n’était pas complètement remplie d’adresses à visiter. Donc dès le 1er jour, quasiment tout avait été fait. Alors cette fois, pas de city guide par jour mais plutôt une liste de ce que j’ai préféré : des lieux bien touristiques aux spots plus confidentiels. Ne soyez pas déçu, cet article ne contient aucun Pasteis de Nata ni de porto…

Visiter Porto, les incontournables

A Porto, l’incontournable est le quartier Ribeira, la vieille ville. On flâne sur les bords du Douro parmi les mouettes (très très nombreuses à Porto ! Pourtant à Marseille on est habitués…), on admire le pont Dom Luis du disciple de Gustave Eiffel, on voit sur la rive d’en face les nombreuses caves de porto… Mais pas que !

Porto, les points de vue

Porto est une petite colline. Ça monte et descend de façon assez abrupte, ce qui a l’avantage d’offrir de nombreux points de vue.

Pour prendre de la hauteur, rendez-vous (dans l’ordre des photos) :

  • au Mirador, rua Sao Bento da Vitoria. Un terrain comme laissé à l’abandon mais offrant une très belle vue sur le quartier Ribeira et le pont Dom Luis et le couvent en arrière-plan
  • à Sé do Porto, la cathédrale de la ville. Son parvis offre une vue incroyable !

  • sur les quais du Douro, côté Ribeira avec l’enchaînement de façades colorées et la vue superbe en face. Au petit matin, en hiver du moins, ne soyez pas surpris par l’épais brouillard qui recouvre la vallée. Impressionnant !

  • Traverser le pont Dom Luis, à pied ou en métro. La bonne heure ? Juste avant le coucher de soleil. Ici, le sunset semble comme atténué par les embruns ou une légère brume assez récurrente. C’est magnifique. Et comme Porto a un climat relativement humide (assez impressionnant pour un pays du Sud de voir le nombre d’articles consacrés à « que faire à Porto quand il pleut?« ), vous aurez peut-être la chance d’apercevoir un arc-en-ciel faire le grand écart d’une rive à l’autre du fleuve

  • Une fois le Pont Luis traversé, vous voilà à Gaia et non véritablement à Porto. C’est de ce côté qu’on trouve les caves à vin. Le côté industriel de Gaia est vraiment chouette, me faisant un peu penser à l’autre côté du London Bridge à Londres. Je n’ai finalement pas visité de caves mais le choix est vraiment large de ce côté de la rive. Il parait qu’il faut poursuivre un petit peu plus la balade pour arriver jusqu’à LA cave Graham’s

Livraria Lello, la librairie Harry Potter

La librairie Lello & Irmao est considérée comme l’une des plus belles du monde. Si vous avez suivi mes aventures à Vienne et Linz, vous connaissez mon grand amour pour les librairies/bibliothèques. La livraria Lello était donc un passage obligé. Surtout qu’outre sa beauté, elle est aussi très liée à Harry Potter. Elle aurait inspiré J.K Rowling qui a vécu quelques années à Porto.

Inaugurée en 1906, il s’agit d’une librairie de style néo-gothique. Autant dire qu’une fois la porte franchie, on se croirait à Poudlard.
Mais forcément cette splendeur attire beaucoup, beaucoup trop de monde. Puisque la plupart des gens ne viennent que pour faire des photos, l’entrée est donc payante (4€, déductible si vous achetez un livre,il y en a quelques uns en français). Il n’est pas rare de faire la queue pour pouvoir rentrer. Par contre, j’ai lu partout qu’il fallait y aller tôt… Arrivée à 9h50, j’ai abandonné pour revenir plus tard à la vue du nombre de visiteurs. Finalement, l’entrée s’est faite sans souci en milieu d’après-midi un vendredi.
Certains critiqueront le côté mercantile de cette librairie mais pour les amoureux de bouquins, d’architecture et ceux dont l’enfance a été baignée par Harry Potter, les 4€ valent le coup.

Livraria Lello
144 rue Das Carmelitas
Ouverte tous les jours 10-19h30

La gare de Sao Bento

Je vous en parlais dans Porto’s Details à propos de ses sublimes azulejos… Vraiment, ne manquez pas la gare Sao Bento de Porto. Et qui sait, la visiter vous donnera peut-être envie de prendre un billet de train…

El Palacio da Bolsa, splendeur architecturale

En début de séjour, visiter le palais de la Bourse de Porto est une bonne approche pour découvrir l’histoire de la ville. Le lieu se visite uniquement avec un guide. Vous pouvez choisir votre créneau horaire en fonction de la langue de la visite. L’entrée coûte 8€.
Cet édifice à la sublime architecture néoclassique a été créé pour en mettre plein la vue à l’époque des expositions universelles. Aujourd’hui encore, le charme des marqueteries et des bois exotiques opère ! Le lieu a été le théâtre de négociations pour le porto et l’intronisation des membres de la confrérie des vins s’y déroule toujours.
Le clou du spectacle est la salle de bal au style mauresque. Les 20kg d’or qui ont servi à la décoration de ce salon incroyable ne vous laisseront pas indifférents.

L’église Sao Francisco, le petit bijou

Cette visite a été une heureuse erreur. Je pensais visiter le Palacio da Bolsa mais il se trouvait en fait juste derrière. Une fois les billets en main (6€), ça aurait été bête de faire machine arrière. Ca aurait surtout été très dommage de rater l’intérieur baroque de Sao Francisco. Émerveillement garanti dans cette église recouverte de bois doré.
Juste à côté, et couplé à la visite de l’église, se trouve le musée de l’ordre Franciscain. C’est forcément moins wahou que l’église mais les catacombes méritent d’être vues.

Mercado Do Bolhão, au coeur de la vie Portuane

Situé dans le quartier du même nom, le marché de Bolhao est l’image de la ville. Hors du temps, un peu délabré mais avec un charme fou. On y achète des produits frais, locaux depuis 1914. Depuis quelques stands de souvenirs se sont ajoutés. Le lieu est sûrement un peu plus vivant à la belle saison. Ce jour-là c’était calme, un peu vide par endroit, mais vraiment séduisant.

La casa da Musica, modernité absolue

Assez excentrée, dans le quartier Boavista, se trouve l’ovni de la Casa Da Musica. Un peu comme le Mucem pour Marseille 2013, la maison de la musique est sortie de terre en 2001 lorsque Porto était capitale européenne de la culture. Entre verre et béton, elle est l’oeuvre de l’architecte hollandais Rem Koolhaas.
Il est possible de la visitée avec un guide et les concerts y sont, parait-il, vraiment géniaux.

Porto comme un local : les bonnes adresses

Aux nombreux commerces existant depuis des générations se mêlent de nouvelles adresses. Et à Porto, elles sont vraiment nombreuses. Si on avait testé tous les tips de notre Airbnb, on aurait dû faire 4 repas et 5 apéros par jour (quoique, c’était pas mal comme programme en fait…).
Adresses trouvées par hasard et conseillées par notre hôte, cette fois on visite Porto comme un local pour manger & shopper.

  • La Paz sur les bords du Douro

Le bon exemple d’une adresse trouvée par hasard mais sûrement le plus beau coup de coeur du séjour. On s’éloigne des quais en direction du Palais de la Bourse. La ruelle est étroite, beaucoup d’immeubles sont en travaux. Mais cette devanture attire l’œil. Du bois, de la vieille pierre, une ambiance marine et des fringues pour homme aux matières incroyables… A ne pas manquer !
Rua da Reboleira 23

  • Au coeur du quartier Ribeira, 2 adresses pour les amoureux de cuisine raffinée à manger dans un décor de béton ciré et déco vintage : Cantina32 où les plats typiquement portugais sont revisités. Pour le soir il faut impérativement réserver mais nous y sommes allés un midi sans problème. Le petit + : les petits apéritifs qu’on vous sert généreusement sont en fait payant à Porto. Toutefois, difficile de ne pas être tenté de goûter le beurre à la banane. Miam !
    Juste à côté de notre Airbnb se trouvait Miss’Opo. Adresse ultra réputée pour ses brunchs, c’est aussi un délice pour le dîner (ça n’ouvre qu’à 20h). La carte change tous les jours. On vous la présente sur un petit cahier, écrite à la main. Le poulet au lait de coco – gingembre était un délice !Cantina 32, rua das Flores 32
    Miss’Opo rua dos Caldeireiros 100

  • Les touristes se ruent sur la Livraria Lello, moi la première, mais juste à côté se trouve une boutique dont l’architecture n’est pas loin d’égaler la librairie. En plus, il y a 10 fois moins de monde. C’est un peu le Maison Empereur du Portugal : A vida Portuguesa présente le meilleur du savoir-faire du pays
    Rua da Galeria de Paris, 20

  • Direction le quartier des galeries, là où on trouve tout le joli street art.
    Pour le shopping, énorme coup de coeur pour Coraçao Alecrim, un joli concept store où vous aurez envie de tout shopper pour une déco vintage et élégante. Patch est l’une des adresses préférées de notre hôte. Un concept store vintage où les prix sont ultra abordables, même pour la déco !
    Mais l’adresse qui nous a fait venir dans ce quartier est O!Galeria, une galerie d’illustration magnifique. Il y a de belles découvertes graphiques à y faire !Coraçao Alecrim Tv. de Cedofeita 28
    Patch Rua do Rosário 193
    O!Galeria Rua de Miguel Bombarda 61

  • Enfin, direction le quartier Bolhao et ses adresses alternatives. Nous n’avons malheureusement pas pu tester Passos Manuel le ciné reconverti en club mais le concept d’en face : Maus Habitos, au dernier étage d’un parking. Pour bosser la journée, prendre l’apéro, danser une bonne partie de la nuit… Le lieu est idéal. J’y ai bu l’un des meilleurs cocktails de ma vie : le Maus Habitos à base de canelle, à 6€ seulement !
    R. de Passos Manuel 178
  • Le Time Out Market de Lisbonne me faisait vraiment envie. Je cherchais alors une adresse similaire à Porto. Un peu raté pour le Mercado Bolhao qui n’a pas la même allure mais surprise, de l’autre côté du Douro à Gaia, nous sommes tombés sur le Mercado Gaia. Une halle de street food. Bon, ça reste portugais donc un peu étrange. J’ai pris une croquette de jambon fromage : du jambon enroulé, recouvert d’un peu de fromage puis d’une épaisseeee panure. OK…
    En revanche, le stand italien a des focaccias déééélicieuses (oui, j’ai très peu mangé local durant ce séjour…).
    Av. de Ramos Pinto 148, Vila Nova de Gaia

& aussi :

  • Café Vitoria. L’adresse qu’on pourrait croire branchouille et donc chère avec son jardin d’hiver canon mais dont les délicieux cocktails, thés glacés, autres boissons & mets sont à petit prix. En fin de journée, c’est le hot spot pour les étudiants
  • Ris8tto : un genre de chaîne qui fait des risottos minute. Trop bon !

Hôtel design, chambre d’hôte ou Airbnb : où dormir à Porto ?

Le Portugal est réputé pour ses logements & restaurants à petit prix. Du coup, je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre en cherchant où dormir à Porto. Des adresses bon marché mais limite cheap ? Ou de vraies bonnes affaires ?
Option 2 ! Le choix a été tellement dur que nous avons fait 3 logements différents en 4 jours.

  • Casa Do Conto : béton ciré, miroir immense… la chambre d’hôte arty était dans ma short list. En France, avec un design pareil, la chambre aurait été facilement à 150€ minimum. Ici, moins de 100€ petit dej’ délicieux compris ! En plus de ça, le lieu se veut éco-friendly avec tout un tas d’instructions dans la salle de bain pour respecter l’environnement mais aussi de l’eau chaude qui chauffe grâce aux panneaux solaires. J’adore ce pays.
    En plus de ça, le personnel est adorable. Idéal pour la dernière nuit car c’est un peu excentré. En revanche, c’est juste à côté de la Casa Da Musica et le métro juste à côté vous mène directement à l’aéroport.
    Rua da Boavista 703
Toutes ces photos ont été réalisées avec une entorse toute fraîche. Là j’attendais que mon amoureux revienne avec le repas du soir car je ne pouvais plus marcher #enversdudécor #boulet

  • Cale Guest House : comme nous arrivions tard de l’aéroport, je préférais choisir un hôtel. Celui-ci est idéalement placé en plein coeur du Ribeira. Les commentaires étaient élogieux, surtout sur le petit déjeuner. En effet, tout est TROP bon. C’est là où j’ai goûté mon seul et unique Pastéis du séjour. Et ce qui reste du petit déjeuner est laissé à dispo jusqu’au soir. Autant vous dire que la part de gâteau en arrivant de l’aéroport était la bienvenue. Autre atout, la terrasse qui offre une très belle vue sur les toits de Porto. Le tout à une 60aine d’euros, petit dej’ compris
    Largo São Domingos 28

  • Chez Francisco : Un monstera en première photo, une nuit à 34€, allez, banco ! Situé juste à côté de Miss’Opo, le studio de Francisco est un petit bijou. Quand il nous dit qu’il est architecte, on comprend pourquoi il est aménagé avec tant de goût. Ce n’est pas grand mais tellement chaleureux (et photogénique). En plus de ça, Francisco se fait un plaisir de partager ses bonnes adresses (vous en avez eu la preuve plus haut 😉)
    Le seul bémol, mais c’est le lot de toutes les habitations à Porto à priori : il n’y a qu’un petit chauffage d’appoint donc en hiver, il fait un peu froid mais Francisco met à disposition des énoooormes plaids bien chauds !
    Contact sur demande – Bénéficiez de 25€ sur votre première réservation Airbnb par ici

Les city guides sur Porto ce n’est pas ce qui manque. Alors j’espère que ces adresses vous permettront de visiter la ville autrement en mêlant incontournables touristiques mais aussi des bons plans dénichés.
Et vous, quels sont vos coups de cœur à Porto ? 

visiter porto city guide
RDV sur Pinterest
Total
42
Shares

5 commentaires

    1. Haha si je te jure ! C’est vraiment impressionnant puis réputé pour les mouettes à priori 😉

      Oui, ça va bien mieux merci !

      Des bisous Julie !
      Julie²

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*