Cap au Sud pour la première escapade de 2018. Habituée des pays du Nord en voyage, je me suis cette fois laissée tenter par le Portugal. Choisir entre Lisbonne et Porto semble être un dilemme. Pour ma première fois au Portugal, Porto m’attirait davantage. Je voyais en elle plus d’authenticité. Et je n’ai pas été déçue du voyage… Entre azulejos, vitrines d’antan et street art, découvrez Porto en détails.

Azulejo Porto

Les azulejos sont des carreaux de faïence décorés. On les trouve au Portugal mais aussi en Espagne. Pour autant, le mot ne vient pas d’ « azul », le bleu en portugais ou espagnol, mais de l’arabe «  al zulaydj » signifiant « petite pierre polie ». Développé en Andalousie au XVe siècle, l’art des azulejos a connu son apogée au XVIIIe siècle au Portugal. Depuis, ces magnifiques carreaux, figuratifs ou simplement géométriques et colorés, habillent les façades.

A Porto, les faïences figuratives bleues et blanches subliment les édifices religieux mais aussi la gare de Sao Bento. Les fresques représentant des scènes de vie sont une réelle œuvre d’art sur céramique. Cela peut d’ailleurs faire penser à la faïence de Delft, et pour cause, l’apparition du bleu et blanc sur les carreaux date du 17e, importée par les Hollandais.

Les plus jolis azulejos figuratifs de Porto ? La gare de Sao Bento bien-sûr, mais aussi la Igreja de Santo António dos Congregados juste à côté, l’Igreja Paroquial de Santo Ildefonso, la Capela Das Almas qui est la plus recouverte, la Igreja dos Carmelitas Descalços très photogénique avec ses palmiers en premier plan ou encore la Igreja do Terço, plus confidentielle.

Les explosions de couleurs se poursuivent partout dans la ville mais aussi jusqu’à Foz où l’on en aperçoit des très jolis sur cette route du littoral. Porto se visite la tête en l’air, pour admirer chacune des faïences (enfin regardez quand même où vous marchez pour éviter de tomber lamentablement comme moi…) et découvrir à travers elles, un véritable art national.

Devantures vintages

Avec ses bâtiments imparfaits, un peu délabrés, ses petites ruelles pentues et pavées, Porto parait hors du temps. Mais finalement, un peu comme dans toutes les vieilles villes. Là où demeure le charme suranné de Porto, c’est dans ses boutiques.

Avec le tourisme notamment, les adresses trendy fleurissent mais on ne nie pas pour autant le passé. Le commerce de proximité a l’air de résister mieux qu’ailleurs. On continue d’aller chez le boucher ou le primeur plutôt que dans une moyenne surface (qu’il y a très peu en ville finalement). Et le plus surprenant ce sont ces vieux métiers. Ces cliquetis de machines à coudre, d’outils, ces odeurs, ces étals de tissus que l’on ne trouve quasiment plus en France… Je crois avoir vu des commerces que je n’ai même pas connus étant enfant. Ces commerces sûrement gérés par la même personne depuis des années aux vues de leurs propriétaires Vous savez, ces visages chargés d’histoire et tellement photogéniques dans leur enseigne. Je n’ai malheureusement pas osé les prendre en photo mais leurs visages, leurs traits restent en mémoire. Du coup, je me suis amusée à immortaliser toutes les devantures que l’on conserve, pas forcément pour donner un côté vintage et attrape touriste (enfin sauf peut-être pour le mythique café Majestic) mais car ça fait partie de la culture locale.

Street Art

Lorsqu’il n’y a pas de carreaux sur les murs de Porto il y a… Du street art. Un art bien encadré puisque la mairie passe des commandes de fresques à des artistes et tente ainsi de lutter contre les graffitis vandales.
Dessins, collages et même boîtiers électriques customisés, cet élan arty apporte une vraie gaieté et n’est pas agressif comme certains autres quartiers où le street art est légion (Quoi ? non je ne parle pas du Cours Julien de Marseille…)
Les oeuvres sont dispersés un peu dans toute la ville. Les photos qui suivent ont été prises le long de la Rua Bombarda, le quartier des galeries.

Porto est une ville résolument arty et super photogénique. De l’art national des azulejos au street art en passant par les jolies devantures, on n’en prend plein les yeux à Porto. Et ce n’est que le début du voyage…

A suivre, le city guide pour un week-end dans cette belle ville du Nord du Portugal

RDV sur Pinterest ? 

Total
19
Shares

6 commentaires

  1. Merci Julie. Ça donne vraiment envie de découvrir Porto. Les photos sont toujours très photogéniques. Bientôt notre tour … et bravo pour ce nouveau blog et tes nouvelles aventures. … ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*