C’était l’un des moments les plus attendus du séjour en Suisse : le lac d’Oeschinen, dans l’Oberland Bernois à Kandersteg. Il est considéré dans de nombreux guides comme l’un des plus beaux lacs des Alpes ! Je confirme. C’est aussi un des lieux qui ressemble le plus au Canada, du moins, ce que j’imagine de ses paysages grandioses.

9h30, on commence à prendre de la hauteur depuis la télécabine qui se situe à 5mn du centre de Kandersteg. Après une dizaine de minutes, nous sommes arrivés. À gauche, une piste de luge d’été (les bons souvenirs d’enfance en Savoie remontent 🙂). À droite, le début de la balade. C’est le premier jour où le ciel est si bleu, sans un nuage. L’air est frais, la rosée du matin épouse la jolie végétation, dont des colchiques (dans les prés, fleurissent, fleurissent…). Une légère brume floute les montagnes.
Arrivés aux panneaux, on décide de prendre le chemin le plus long vers Oeschinensee / Lager.

On traverse la forêt, on arrive à un restaurant situé juste à côté d’un point de vue sur le lac. C’est donc ça ce trésor suisse, en vrai. Un lac turquoise enclavé dans une falaise abrupte, entouré de sapins, d’un glacier et où plusieurs cascades se jettent.
On descend ensuite vers le lac sur un tout petit sentier verdoyant. Il est à peine 10h. Se poser autour du lac encore désert serait trop facile. On décide de prendre le sentier à gauche du lac. Ça monte. Genre vraiment vraiment. On surplombe le lac, on le voit apparaître de temps en temps entre les sapins. C’est splendide. Le chemin devient plus plat, on avance dans la montagne creusée. On passe quelques sources et cours d’eau pour arriver à un magnifique cirque de montagnes. C’est tellement calme et apaisant. Les seuls bruits : les cloches des vaches en liberté et les cascades. On se sent tout petit.
On reste un moment pour contempler le panorama exceptionnel, et se remettre un peu de nos efforts aussi.

En faisant le chemin retour, la lumière a changé. La brume s’est effacée, les contours du lac se dessinent. On voit enfin la cascade qui se jette dans le lac.
Les barques sont de plus en plus nombreuses. Les bords du lac sont de plus en plus remplis, les feux commencent à crépiter. Oui, ici il y a des zones de barbecue. On peut y emmener sa nourriture ou même pêcher directement dans le lac et faire griller son poisson ensuite. Into the wild. Plus insolite, on voit un couple se faire une raclette sur les bords du lac, sans électricité, façon système D; gros respect ! Nous c’était plutôt sandwich avec viande séchée des Grisons (le canton voisin) et gruyère (le vrai, sans trous, super savoureux). Un régal local !
Il y a aussi deux restaurants au bord du lac mais manger son pique nique, dans un petit coin calme au milieu des sapins et au bord du lac, c’est vraiment parfait ! 

En faisant le tour de l’Oeschinensee, on s’en rend compte qu’ici il y a deux écoles : les randonneurs qui partent directement à gauche du lac, sur le sentier qu’on a commencé à emprunter; et les familles qui montent uniquement pour le déjeuner et rester au bord du lac. Le calme vs la tempête (sur la rive droite du lac, on se croirait presque aux Catalans en début de saison… mais bon, c’est beau quand même ! Juste moins ce que l’on cherche dans un tel paysage).

Au total, une bonne dizaine de kms dans les jambes, des étoiles plein les yeux, les poumons remplis d’air pur.
Si vous avez encore de l’énergie, baladez-vous à côté du parking des télécabines. Il y a un parcours de santé qui passe vraiment dans la forêt et vous mène au pied d’une cascade (qu’on voyait de notre chambre en Airbnb). C’est magnifique !

 

Et vous, quels sont vos lacs de montagne préférés en Europe ?

Oeschinensee, Kandersteg
Parking payant – nous avons logé dans un Airbnb à 5mn des télécabines. Du coup pas de parking à payer
Aller : 20 CFH / Aller Retour : 28 CFH – 10 et 14 CHF pour les enfants
Ouvert de mai à octobre

Total
15
Shares

6 commentaires

  1. Ces illustrations sont totalement époustouflantes. On a vraiment l’impression d’y être. Vous avez un très grand talent pour ce qui est de la photographie. Peut être qu’un de ces jours, vous aurez l’opportunité de venir à Playacar pour photographier les environs de Bacalar, une superbe lagune aux différentes couleurs. A très bientôt du Mexique

  2. Très jolies images ! Elles me rappellent à quel point la Suisse est si belle ! Mon coup de coeur avait été pour Interlaken, où on peut faire du kayak l’été ou l’hiver !! En belles montagnes, je vois beaucoup défiler des photos des Dolomites sur Instagram ! Ca me donne envie d’y faire un petit tour… 😉

    A bientôt !

    #CarnetsDeTerreEtMer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*