C’est l’une des activités les plus tendances : brasser sa bière !
A Marseille, surprise, il n’y a pas que le pastis. En effet, on peut déguster de plus en plus de bières marseillaises et parmi elles : la bière de la Plaine depuis 2013. Comme les nombreux amateurs qui s’essaient à l’art du houblon et du malt à la maison, les 2 fondateurs ont commencé à brasser dans leur cuisine, leur salle de bain. Alors, en plus de vous abreuver, ils proposent des ateliers de brassage. On a testé pour vous, on vous raconte !

cours brassage bière

La Bière de la Plaine

Salem était marin au long court, Sylvain était pharmacien. Tous deux passionnés de brassages se sont lancés dans la pétillante aventure. Tout d’abord à la maison puis dans une cave prêtée par un restaurateur pour finir par ouvrir leur local en 2013. Depuis, Jean-Loup et Jean-Julien les ont rejoint pour leur prêter main forte. Et il y en a besoin car leur bière artisanale se déguste dans quasiment tous les bars cools de la ville et s’achètent même dans les épiceries fines ou encore les magasins bio et les supérettes des alentours du Cours Ju‘.

Apprendre à brasser sa bière

Concrètement, à cause du prix du houblon, cela revient moins cher d’acheter de la bière que de la faire. Mais la passion et la fierté de dire « c’est moi qui l’ai fait ! » n’a pas de prix. Heureusement, depuis 3 ans, l’équipe de la Bière de la Plaine propose des cours de brassage pour ceux qui, comme eux à leurs débuts, s’expérimentent à la maison. Comme ça, même si ce n’est pas vraiment rentable, on est quasi sûrs de ne pas la rater !

Samedi, 9h, le RDV est donné rue Saint Pierre à la brasserie. Les apprentis sont essentiellement masculins, avec seulement une fille. Durant 4h, pour 50€, Salem délivre toutes les clés pour faire sa bière maison à la maison et fait déguster les siennes (c’est comme ça qu’on se retrouver à boire de la bière à 10h du mat, hic!).
Une feuille récap’ est donnée à chaque participant mais chacun a son petit carnet pour noté les étapes et les astuces dont chacun a besoin pour améliorer son breuvage.

Comme le but de cet article n’est pas de tout vous raconter (sinon vous n’irez pas découvrir l’atelier par vous-même petits malins), voici quelques tips de brasseurs pour mieux fabriquer la sienne ou tout simplement en savoir plus sur la bière :

  • Point histoire : c’est au 11e siècle que l’on découvre que le houblon est bon pour la bière. Jusqu’alors, on utilisait les herbes du coin qui donnaient un goût soit acide, soit amer. Le houblon lui est parfaitement amer pour contre balancer le sucre. On l’utilise alors au début pour donner de l’amertume puis à la fin de la fabrication pour son arôme.
  • Point recette : comme pour les crêpes Francine, il y a la règle 1-2-3-4 pour la fermentation de la bière.
    1 semaines à température ambiante > 2 semaines au frais puis embouteillage > 3 semaines en refermentation > 4 semaines en garde  (= « mûrissement », en cave si possible)

 

  • Point bulles : une fois que la bière est en bouteille, on met du sucre pour réactiver les levures. Ainsi, plus il y a de sucre, plus il y a de CO2 et donc de bière

  • Point degrés : lorsqu’une bière est forte, c’est que ses levures sont différentes. Par exemple, certaines ont de la levure de vin ajoutée à la fin de la fermentation.
  • Point associations : il n’y a pas que le vin qui se marie bien avec les plats. La bière s’associe très bien au fromage, notamment le bleu. Autre utilisation originale : le glacier l’Elephant rose à pois blancs au Cours Julien utilise la bière ambrée de la Plaine pour une de ses glaces

 

  • Point eshop : pour avoir tout l’attirail du parfait brasseur et tous les ingrédients, rdv sur le site rolling beers
  • Point écolo : à la brasserie de la Plaine, rien ne se perd. Les déchets sont donnés à des agriculteurs et l’eau est réutilisée. Les rejets de la brasserie sont proches de 0 car tout est recyclé. Bon à penser quand on se lance dans l’activité !

Brasser sa bière, c’est de la cuisine, pas une combinaison de réactions chimiques

Work’chope de la Plaine

 

Les cours de brassage, c’est fait. Mais la brasserie de la Plaine voit plus loin, plus grand. En cette fin d’année, ils lancent leur campagne KissKissBankBank pour les aider à financer le « Work’Chope » de la Plaine
 

La production va être déplacée dans un nouveau local et le 16, rue Saint Pierre va devenir the place to beer (je suis allée la chercher très loin celle-ci…)
L’équipe souhaite y continuer les cours avec des durées de 2h30 et 6h pour les plus expérimentés, installer des postes de brassage en libre service, une boutique pour avoir tous les ustensiles et ingrédients nécessaire pour faire sa bière à Marseille. Petite usine collaborative, le Wo2rk’Chope sera également un lieu de vie pour tous les passionnés de mousse avec des soirées brasseurs-amateurs, une bibliothèque avec des ouvrages de référence et des revues spécialisées, des concours de brassage

 

Génial non ?

A la vôtre !

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*