A l’extrême Sud de Marseille, dans le 8e arrondissement, se trouvent les Goudes. Une fois la porte des Calanques passée, le paysage urbain laisse place à l’immensité de la nature. Balade le long de cette route sinueuse, de la Calanque de Samena avec la Friche de l’Escalette, jusqu’à la Baie des Singes avec le Cap Croisette, face au bout du monde.

Un « dimanche aux Goudes »

Le groupe Massilia Sound System chantait le Dimanche aux Goudes. C’est clairement le meilleur programme marseillais. A faire hors saison (car pendant l’été, bonjour les – très – gros bouchons), une échappée aux Goudes, c’est un dépaysement garanti.
Jadis village de pêcheurs, l’endroit a subi une grosse industrialisation dont on parlera plus tard avec la Friche de l’Escalette. Alors que le village des Goudes actuel a été construit en 1930, les blockaus que l’on voit le long de la route, eux, datent de l’occupation par l’armée allemande. Aussi sauvage soit-il ce lieu n’en est pas moins chargé d’histoire.
Lorsqu’on arrive aux portes du Parc National des Calanques, on semble avancer dans une autre dimension. La route serpente entre mer et roche blanche. C’est aride, ponctué de blockaus ou quelques habitations ou restaurants dans les anses. Puis, on aperçoit une barque au milieu de la route, signe du début du village des Goudes. La ruelle principale se divise en plusieurs impasses laissant place aux cabanons, aux petites habitations et aux restaurants côté port. Il en émane de bonnes odeurs de cuisine méditerranéenne. De par l’environnement et les odeurs, les Goudes a tout d’un petit village paisible de vacances. Alors, où est-ce qu’on pose le long de la route des Goudes pour se sentir en vacances le temps d’une escapade ?

Samena

Jusqu’au début des années 70, c’est une ferme où les marseillais allaient chercher le lait que l’on trouvait à Samena. Le nom du coin vient de « semer« . Juste après le port de la Madrague, il s’agit du premier endroit où on peut se poser. Le paysage commence à donner un avant-goût des calanques. La pollution fait débat dans cette crique mais Samena reste néanmoins un joli endroit pour regarder la mer, si le fait de vous y baigner ne vous tente pas. Pour déjeuner au bord de l’eau, Samena abrite le restaurant « Les Tamaris ».

Calanque de l’Escalette, le petit Port

Le Petit Port, c’est le nom du restaurant que l’on trouve dans cette calanque de l’Escalette. Au-delà d’une bonne adresse, on trouve réellement un petit port qui vaut le coup de faire un petit arrêt.

La Friche de l’Escalette

Juste au-dessus du petit port, se trouve le lieu culturel insolite de la Friche de l’Escalette. De 1851 à 1925 se trouvait une usine de plomb au niveau du port de l’Escalette, au tout début des Goudes. Depuis 2016, la galerie parisienne Galerie 54 ouvre le lieu au public de façon éphémère l’été. Elle expose dans ce lieu unique des oeuvres architecturales allant de Jean Prouvé à nos jours.
Eté 2017, c’est l’Utopie Plastic qui est présentée avec des habitants futuristes créés dans les années 70. Il y a même une habitation qui servait à l’époque de bungalow à Port Leucate (gros souvenirs d’enfance en vacances!).
Il suffit de s’inscrire pour assister gratuitement aux visites guidées par des passionnés d’art, de design mais aussi de Marseille. On vous expliquera l’histoire de chaque oeuvre et on vous fera visiter les vestiges de l’usine en expliquant son passé. Le tout dans un décor assez fou. La balade dure une bonne heure.
On vous dira également que le lieu a vocation à devenir un vrai centre d’art, un peu comme au Château Lacoste. Mais pour le moment la dépollution du lieu freine un peu le projet.
Une visite à faire jusqu’au 1er octobre. Je vous la conseille vivement ! Tant par le côté visuel que par tout ce qu’on apprend sur le design et le passé industriel des Goudes.
Plus d’informations et inscription aux visites : Friche de l’Escalette

Le Cap Croisette

En arrivant au village, tournez à droite. Vous prolongerez la route et tomberez sur ce qu’on appelle « La Baie des Singes » (nom du restaurant qui s’y trouve).
Garez-vous face à l’imposante Ile Maïre et marchez jusqu’à la pointe. Ici se trouve le Cap Croisette, mon endroit préféré aux Goudes. Il s’agit d’un mini port, où l’on trouve également le village de l’UCPA. C’est minuscule, on cale sa serviette entre les bateaux, mais le gros avantage c’est qu’il y a du sable fin. Et à Marseille, et aux Goudes plus particulièrement, c’est assez rare ! L’endroit est atypique, calme, où en été on contemple les va et vient des bateaux. Un bout du monde à explorer !

Le Sémaphore, petite randonnée aux Goudes

Pour avoir un panorama incroyable, les randonnées sont nombreuses au départ des Goudes. Il suffit de monter dans le massif. Selon votre niveau, le niveau peut rapidement se corser.
Pour une randonnée facile, optez pour le Sémaphore. Le départ se fait au niveau du port de Callelongue. Ce port a longtemps été mon endroit préféré de Marseille. En débutant le sentier, on ne prend pas à droite pour aller chez Le Belge mais tout droit, direction le Sémaphore. On grimpe une 20 aine de minutes puis deux spots wahou se succèdent. Celui entre un pic rocheux et le pic du Sémaphore où l’on voit jusqu’au Cap Canaille de Cassis. Puis le Sémaphore qui a la caractéristique d’avoir quelques magnifiques marches pour admirer la vue et ajouter un côté insolite & architectural au paysage. Construit pour surveiller les approches maritimes, le Sémaphore a été rénové en 2016 dans le but d’accueillir du public. Je crois qu’il est depuis fermé… Du moins, le jour où j’y suis allée, il n’y avait pas la possibilité d’y entrer.

Le village des Goudes, les bonnes adresses

Pour un verre : 20 000 lieues sous la bière. Le bar idéalement placé pour un coucher de soleil dingue. 
Pour un déjeuner sur le pouce ou son picnic : Chez Caro, qui propose des paninis au pain maison, quelques salades et autres gourmandises. Idéal si vous voulez manger sur le pouce ou prendre un sandwich à emporter pour le déguster face à la mer
Pour le reste : Le Grand Bar des Goudes, l’auberge du Corsaire.. Chaque restaurant des Goudes est une institution alors on vous laisse choisir celui que vous préférez ! 

Suite et fin de notre feuilleton de l’été sur les différents spots de Marseille côté mer.

Retrouvez toutes nos balades à Marseille : 
De Callelongue à Marseille Veyre 
Vallon des Auffes
La Corniche
Notre-Dame-de-la-Garde
Sormiou
Sugiton 

Du Vieux-Port aux Goudes, quel est votre spot favori à Marseille ?
Total
3
Shares

2 commentaires

  1. Je crois que c'est le dernier lieu qui me reste vraiment à découvrir à Marseille (je prends mon temps !) ! Malheureusement je viens de voir que la friche de L’Escalette était fermée jusqu'à l'été prochain … Mais au moins, ça me donne des idées pour dans quelques mois 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*