Amateurs d’oenotourisme, voilà une adresse parfaite. Vignoble et caveau, hôtel Relais & Châteaux, bistrot et restaurant étoilé, SPA, école de cuisine… Au cœur de la campagne varoise de Lorgues, découvrez le Château de Berne !

 


Fin septembre, j’étais invitée à découvrir le magnifique Château de Berne dans le Var, à 1h30 de Marseille. Le Château de Berne est l’un des pionniers dans l’œnotourisme. Allier domaine viticole et expérience touristique est quelque chose qui me plaît de plus en plus. J’ai la chance d’habiter cette région qui n’est certes pas la Bourgogne ou Bordeaux mais où de beaux domaines y sont installés et font la fierté de notre Provence (et pas que pour le rosé !). Le lieu avait l’air vraiment superbe mais c’était aussi la démarche & l’histoire de la propriété que j’étais curieuse de découvrir.

Après une belle route de campagne du haut Var comme je les aime, j’arrive à l’entrée du domaine (enfin, son indication). Ce n’est finalement qu’après une dizaine de minutes de route, sur un chemin entre forêt, vignes et oliviers que j’arrive à l’entrée du Château. Le portail en fer forgé qui s’ouvre de façon majestueuse donne le ton de ce mini séjour. Il en a d’ailleurs séduit plus d’un sur Instagram 😉
Que la visite commence !

Le domaine viticole

Le château de Berne c’est avant tout un vin. Situé sur la voie Aurélienne, il est fort probable que les phocéens et romains aient commencé à cultiver ces terres. Au XIe siècle, ce sont les cisterciens qui s’y sont installés et ont fait fructifier les terres avec Saint-Bernard (d’où le château de BERNE). L’abbaye cistercienne du Thoronet se trouve d’ailleurs non loin de Lorgues. Ensuite, du XVIIIe siècle à 2007, 3 propriétaires se sont succédés, développant chacun un peu plus les parcelles et restaurant les habitations. Depuis 2007, c’est un homme d’affaires, amoureux de la Provence, qui en est le propriétaire. Sa volonté : produire un vin de haut niveau et développer toujours plus l’oenotourisme. Avec une propriété de 500 hectares dont 143 hectares de vignes – en conversion bio -, il semble sur la bonne voie.

Le domaine a sa cave où il est possible de visiter les chais (magnifiques!), déguster les vins mais aussi faire ses emplettes de produits locaux comme des tartinades, miel ou confitures, de quoi vous fournir pour le meilleur des apéros ou pique-nique.
500 000 bouteilles en Côtes de Provence sont produites chaque année. Les 3 couleurs sont déclinées dans des bouteilles carrées bien reconnaissables. On trouve principalement les gammes Terres de Berne et Château de Berne, le plus haut de gamme. En rosé, on trouve également PUR qui révèle toute la finesse du rosé. Je suis une très grande amatrice de rouge boisé mais je dois avouer que c’est le Château en blanc, élevé en fut de chêne donc également boisé qui m’a le plus séduite. Un très bon vin.

Le Château a également une vinothèque que nous avons eu la chance de visiter. C’était la première fois que je voyais un vin de mon année de naissance ! Le genre d’endroit qui donne envie de passer une soirée à refaire le monde, en dégustant de vieux vins et en étant éclairé à la bougie.

Dormir à l’hôtel ***** Relais & Châteaux

La partie hôtellerie du Château de Berne est 5* et Relais & Châteaux. Ça fait beaucoup de prestige pour un seul lieu. Sauf qu’en les murs des bâtisses provençales centenaires, on n’en fait pas trop. Le service du luxe est au rendez-vous (voiturier, vélos dont vélos électriques à disposition pour les clients, le panier avec serviette pour aller au SPA dans la chambre, service de nuit qui vient pendant le repas installer des petits chaussons et un tapis « Bonne nuit » dans votre chambre...), les petites attentions sont nombreuses mais l’accueil est simple, pas guindé, les lieux non plus. Et pour moi c’est ça l’apogée du luxe. Avec la fontaine au milieu des bâtisses, on se croirait plutôt dans un petit village provençal que dans un château/hôtel. On s’y sent bien, vraiment. Je ne suis toujours pas très à l’aise quand je dors seule à l’hôtel mais là j’avais plutôt l’impression de rejoindre ma chambre chez des amis qui auraient un hyper méga beau mas en Provence.

Tout a été rénové entre 2017 et 2018 par le cabinet d’architectes Lafourcade, spécialisé dans les bâtisses provençales magnifiques et les hôtels sublimes au charme d’antan.
A l’entrée, se trouve une petite boutique et le lobby. Les premières chambres se trouvent dans ce bâtiment ainsi que l’école de cuisine, le SPA Cinq Mondes, la bibliothèque, le salon bar et une salle de réunion. En face, le restaurant gastronomique, également salle de petit déjeuner, et d’autres chambres. Les chambres ont un nom de plante du Sud. La mienne c’était Fenouil. Petite anecdote, les deux bâtisses sont reliées par un tunnel secret : une cave à vins et fromages.

Un des autres énormes atouts du Château de Berne : sa piscine, à débordement, entourée de palmiers et lits à baldaquins. Une ôde au farniente avec une touche orientale.

Quelques mots sur le petit-déjeuner qui vous régale après une belle nuit de sommeil. Le buffet est… magique ! On trouve de tout. Des viennoiseries classiques aux croissants figue ou pêche, du muesli normal comme celui à la poudre de betterave, des oeufs brouillés mais aussi des pommes de terre sautées, toutes sortes de miel, de fruits… Un vrai bonheur !

Manger au Château de Berne : bistrot ou gastronomique ?

Avant de vous parler des deux restaurants, sachez que le Château de Berne dispose d’un potager. Du moins un potager public que l’on peut visiter et qui a été l’un de mes endroits préférés du domaine. D’autres potagers sont cachés dans la propriété et permettent au restaurant gastronomique de se fournir en fruits, légumes et aromates en quelques minutes de cueillette !

Le Jardin de Benjamin

A 38 ans, Benjamin Collombat, un enfant du pays, s’est installé au Château de Berne en 2016. Depuis, le « Jardin de Benjamin » s’est vu décerner 1 étoile Michelin. Cuisine raffinée, sens du détail, recherche de bons produits, service excellent… Il y a de quoi ! Mon plus grand étonnement : les tomates cerises à l’espuma de vanille et à la peau de tomate caramélisée. Plus qu’un délice !
Ne ratez pas non plus les desserts avec le très bon Eric Reynal, tout en finesse. La tarte citron meringuée revisitée est un enchantement (tout comme le reste, mais d’habitude je ne suis pas fan de tartes citron…). Une très belle adresse pour un restaurant gastronomique dans le Var !

Le Bistrot

Attenant à la cave, le bistrot vous reçoit dans une ambiance traditionnelle. Nappes à carreaux, cheminée qui donne envie d’y passer ses soirées d’hiver, jolie terrasse pour l’été et une cuisine de terroir délicieuse ! Foie gras figue en entrée, pavé de boeuf à la truffe en plat, pavlova au dessert, le tout avec un bon vin de Berne. Quoi d’autre ?

Prendre un cours de cuisine au Château de Berne

Ma partie préférée ! La piscine, le jacuzzi tout ça c’est bien mais ce que j’ai vraiment adoré au Château de Berne c’est le cours de cuisine. Déjà parce que c’est la cuisine de mes rêves, la cuisine provençale d’antan tout en restant moderne avec de vieux ustensiles, une belle table en bois. Puis parce que c’est assez inédit comme activité dans un hôtel, surtout quand on a des talents pareils.
Les cours sont différents selon les jours choisis. Il y a un calendrier établi sur plusieurs mois. Nous avons eu un cours de boulangerie, le genre de cours assez inhabituel mais qui attisait vraiment ma curiosité. Puis le pain, c’est la vie! Mais c’est quand même pas mal technique à faire !
La mission de la matinée : faire 3 petits pains et 6 michettes (j’adore ce nom!) aux olives. On pèse, on enfarine, on malaxe, on s’en met plein les doigts, on malaxe à nouveau, on coupe… J’ai vraiment adoré cette activité, de 3h tout de même. Nous sommes reparties avec nos pains mais aussi une pâte que nous avions faite pendant le cours pour pouvoir continuer à s’entraîner chez nous le lendemain. La mienne a fini en pizza ! Bien consistante mais bien bonne !

Le Château de Berne par budget
Forcément, un 5* ça a un coût. A partir de 230€ la chambre, il est certain qu’on ne peut pas se l’offrir tous les jours. Alors voici comment organiser sa venue au Château de Berne par budget
Petit budget : on visite la cave et on découvre les vins. Entre 10 et 35€ selon la formule choisie. On peut également manger au bistrot dont l’entrée – plat ou plat – dessert est à 26€ en semaine. Vous pouvez aussi y aller en participant aux évènements organisés par le Château comme le festival de Food Trucks qui a lieu en mai et octobre (ce dimanche) ou encore le marathon dans le domaine qui a lieu fin septembre !
Budget moyen : un soin au SPA Cinq Mondes à partir de 75€, un cours de cuisine à partir de 70€ par personne ou encore le menu du moment au Jardin de Benjamin uniquement le midi du mercredi au vendredi à 55€ hors accord mets et vins
Gros budget : la nuit, le restaurant gastronomique, le soin au SPA, faites-vous plaisir ! Le Château de Berne est également le lieu idéal pour organiser des événements

Ça vous donne envie ? L’oenotourisme me plait vraiment de plus en plus alors n’hésitez pas à me donner vos lieux préférés en commentaire 🙂

Château de Berne
Route de Salernes
Flayosc / Lorgues

Total
267
Shares

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*