Pour visiter les gorges du Verdon autrement, direction Quinson. Randonnée le long du sentier du Garde Canal, bateau électrique dans les basses gorges du Verdon, déjeuner locavore et nuit dans une belle chambre d’hôtes… Conseils pour un week-end outdoor en Durance Luberon Verdon.

Randonner sur le sentier du Garde Canal, le long des basses gorges du Verdon

Un pont, à la vue magnifique sur les basses gorges du Verdon, sépare le Var des Alpes-de-Haute-Provence à Quinson. C’est ici, à sa gauche, que commence le sentier du Garde Canal.
Avant de vous parler de la randonnée, posons les bases géologiques et historiques des gorges du Verdon.
A Quinson, nous sommes dans le berceau de la Préhistoire (enfant, j’étais la plus grande fan du musée de la Préhistoire de Quinson et notamment des journées de la préhistoire en juillet). Il y a 210 millions d’années, la région était recouverte par la mer. Ce sont les mouvements tectoniques débutant il y a 65 millions d’années qui déforment le paysage et forment des plis. Il y a 5 millions d’années, la Méditerranée se dessèche provoquant un entaillement des massifs et la formation des gorges du Verdon. Le Verdon prend sa source à Allos et se jette dans la Durance.

Bien plus récemment, entre 1866 et 1875, le canal du Verdon est construit pour irriguer Aix-en-Provence. En 1878, il vit son heure de gloire car il est reconnu comme exploit technique à l’Exposition universelle. Abandonné dans les années 70 au profit du canal de Provence, le sentier du Garde Canal permet de le longer et en fait une randonnée atypique le long du Verdon.

Pas de petit chemin classique pour cette randonnée mais un aménagement quasi ludique pour débuter la première partie du sentier du Garde Canal. Des passages creusés dans la roche, des escaliers en bois, des escaliers calcaires et même un tunnel (prévoir frontale ou bon flash de téléphone) rythment la balade. En plus de ça, on longe les basses gorges du Verdon. Les points de vue sont sublimes.

Peu après le tunnel, une échelle vous fait accéder à la 2e partie de la randonnée. La plus inattendue. Une forêt verdoyante, pleine de mousse, quasi mystique. L’endroit est idéal, surtout en plein été, car il est d’une grande fraîcheur. Ce passage dure entre 10 et 20mn de marche, selon votre rythme. Mais prenez le temps de vous y ressourcer, c’est aussi étonnant qu’apaisant.

Enfin, les arbres se font plus rares et surtout, ça grimpe. Le point culminant de la randonnée du sentier du Garde Canal est la chapelle Sainte-Maxime. La chapelle date de 1854 et un pèlerinage s’y fait chaque 16 mai. Le long de la crête, un autre panorama s’offre à vous. En bonus, des chèvres sauvages mais pas farouches !

Distance : 9km au départ du pont(point Google : randonnée canal du Verdon) après s’être garé au parking du musée de la préhistoire
Durée : 3h30 à 4h aller retour. Un retour est possible en faisant une boucle mais vu la chaleur ce jour-là, il était préférable de reprendre le même chemin ombragé qu’à l’aller
Difficulté : facile. Faisable avec un porte bébé, avec un jeune enfant il faudra l’aider dans les montées et dans les escaliers taillés un peu trop hauts. Vous pouvez seulement faire la partie longeant les gorges du Verdon mais ce serait vraiment dommage de louper la forêt. Quant à la chapelle, c’est bien de la faire mais elle est moins incontournable, surtout si vous faites cette randonnée par de fortes chaleurs, ça monte bien. 
Equipement : des chaussures de marche. Même si c’est facile, c’est très fréquenté et certaines pierres glissent. De l’eau et de quoi vous éclairer dans le tunnel
A savoir : la randonnée est interdite avec les chiens. C’est un espace protégé Natura 2000. 
Le long du sentier, à part au niveau de l’échelle qui mène à la forêt, on ne se baigne pas. Toutefois, il y a des minis recoins au bord de l’eau pour une pause pique-nique ou goûter. Evidemment, on ramène ses déchets avec soi  !
Enfin, même si les basses gorges sont moins célèbres que les autres gorges côté Lac de Ste Croix, c’est très fréquenté. Préférez le hors saison, et encore mieux, hors saison en semaine. 

Faire du bateau électrique dans les gorges de Baudinard

Cette fois, découvrons les basses gorges du Verdon depuis l’eau. C’est à Montpezat, à la base Yannick, que l’on peut louer kayak et bateaux électriques. Très tentée par le kayak, le bateau électrique était tout de même la meilleure option après cette rando de 10km. En plus, c’était une première pour moi. Après un nettoyage complet du bateau (COVID oblige) et des explications sur le fonctionnement et l’itinéraire à prendre, c’est parti pour 2h sur l’eau au coeur des basses gorges du Verdon. Le parcours est différent de celui du matin. Au début, les gorges sont assez larges, jusqu’à arriver sur une sorte de petit lac. C’est après un pont que ça se resserre, ça s’assombrit, ça se rafraîchit et c’est de plus en plus beau. Vous voilà dans les gorges de Baudinard. La balade s’arrête là où c’est le plus beau, le plus sauvage, barré par des bouées.
Au niveau de la conduite, c’est aussi facile qu’une Totem Mobi. Avancer-reculer-point mort, un volant et une manette pour gérer la vitesse, rien de plus simple et on y prend vite goût. Vivement la prochaine fois !

Base Yannick Montpezat
50€ les 2h de bateau électrique 
Espace détente et pique-nique sur place.
Sur réservation hors saison estivale

Manger au Relais Notre-Dame

Tout ça, ça creuse ! A 2 pas du sentier du Garde Canal à Quinson, on déjeune au Relais Notre-Dame. Cet hôtel restaurant ouvert en 1952 dans un ancien relais de poste a été repris début 2020 par Nicolas et Julie Malzac. La carte est toute petite, privilégiant une cuisine du marché. Dans la belle vaisselle choisie par Julie, on se régale de l’entrée au dessert. C’est simple et délicieux.

Relais Notre-Dame
RD11 Quinson

 

Dormir à l’Hôtel des Colonnes à Riez

A 20mn de Quinson, entre Gorges du Verdon et plateau de Valensole, se trouve une chambre d’hôtes qui me fait envie depuis quelques années. A l’époque, c’était les anciens propriétaires de Métafort qui m’en avaient parlé. Puis j’ai retrouvé l’adresse sur Enjkey, mon site favori de belles chambres d’hôtes.
En 2010, Géraldine, ancienne styliste déco ayant vadrouillé de Lyon à l’Australie, reprend cet ancien hôtel particulier. Au départ, c’est pour y installer une boutique notamment de chaises longues qu’elle faisait à Sydney. Les Colonnes deviennent vite l’un des lieux de vie de Riez, pour y faire ses emplettes mais aussi prendre le café les jours de marché, papoter. Puis elle a profité de l’espace qu’elle avait pour en faire une vraie chambre d’hôtes de 4 chambres. L’hôtel des Colonnes, c’est une de ces adresses où on se sent vite comme chez soi; grâce à l’accueil de Géraldine, à la déco soignée et chinée qui lui donne des airs de maison de famille, au petit jardin caché dans la verdure. Même si la nuit est calme et reposante, on a hâte de se réveiller pour apprécier le copieux petit-déjeuner aux produits locaux ou maison. Un sans faute !

Hôtel des Colonnes
52-54 rue René Cassin à Riez
A partir de 85€ la nuit 
Boutique ouvert le mercredi et samedi 10-13h

Que faire comme activité dans les basses gorges du Verdon ? Où manger à Quinson ? Où dormir près des gorges ? Vous voilà avec toutes les réponses pour un bon week-end dans la destination Durance Luberon Verdon !

Un grand merci à la destination Durance Luberon Verdon en particulier à Audrey et Marie pour ces découvertes dépaysantes à 1h de chez moi ! 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*