Lorsqu’on voyage, 2 éléments peuvent marquer réellement notre séjour : la rencontre avec les habitants et la gastronomie locale. Mamaz Social Food, plateforme mondiale de repas chez l’habitant, propose une expérience unique. Le concept a été lancé par Antoine, marseillais, qui a été mon hôte pour un déjeuner avec vue.

Mamaz Social Food, manger chez l’habitant partout dans le monde

A seulement 24 ans, Antoine a déjà une belle expérience d’entrepreneur derrière lui. C’est en faisant ses études en Irlande que l’idée de Mamaz Social Food lui est venu. Les étudiant s’invitaient les uns les autres à venir déguster les spécialités de leurs pays respectifs, où chacun payait une petite part des courses. Et pourquoi ne pas en faire un vrai concept qui mêle gastronomie et rencontres ? La start-up est actuellement basée à Marseille où vit Antoine.

Aujourd’hui, Mamaz Social Food est présent dans 70 pays proposant des expériences culinaires allant de 6 à 180€.
Le principe est simple. On se rend sur le site Mamaz, on indique la date et le lieu où on souhaite vivre ce moment inédit. Vous choisissez votre hôte pour le déjeuner ou le dîner en fonction du prix, du menu ou encore du cadre. Puis un habitant vous reçoit pour le repas. Evidemment, les hôtes doivent remplir tout un tas de critères avant d’être acceptés sur le site et les commentaires post-repas jouent énormément sur l’algorithme et la modération des membres Mamaz.

Tel un Airbnb de la gastronomie, la plateforme propose des repas chez l’habitant en toute convivialité – il suffit d’aimer cuisiner et recevoir -, mais aussi des cours de cuisine et même des repas chez de grands chefs.
Antoine a été très investi durant la période de confinement en proposant des repas gratuits aux soignants et personnes démunies avec les chefs Mamaz de Marseille. En cette période encore compliquée, Mamaz est aussi l’opportunité pour des chefs n’ayant pas pu réouvrir leur restaurant ou chefs à domicile d’avoir une activité et continuer à faire ce qu’ils aiment. A bon entendeur 🙂

Un déjeuner Mamaz chez Antoine à Marseille

Pour tester le concept Mamaz Social Food, c’est chez Antoine, le fondateur de la start up que je me rends pour le déjeuner. Nous sommes 6 convives, qui ne se connaissent pas, autour de la table à la vue incroyable sur la mer sur les hauteurs de la Corniche.
Au menu, entrée – plat – dessert accompagnés de sirops bios et de bons vins du coin. L’idée d’un repas Mamaz ce n’est pas de faire de la haute gastronomie (sauf si vous réservez chez un grand chef inscrit sur le site, c’est mieux de profiter de ses talents 😉) mais de partager un repas convivial, montrant les petites spécialités de votre hôte passionné de cuisine et idéalement vous faisant découvrir les spécialités / produits locaux.

A table, on fait tous connaissance. A l’heure de la distanciation sociale, ce lien qui se crée autour d’un bon repas est encore plus précieux. Nous avons tous un âge et une profession différents mais la convivialité s’installe instantanément. Antoine nous parle de Mamaz bien-sûr, de sa passion pour la cuisine. Le repas est simple et savoureux. Il nous explique quelques techniques qu’il a pu apprendre aux côtés de chefs Mamaz à Paris.

On reste presque 2 heures à table mais, malheureusement, il est  temps de retourner travailler après cette belle parenthèse.

Conquise par l’expérience, je me dis que c’est l’excellent moyen pour découvrir d’autres habitants de sa ville qui partagent le même amour pour la food, que c’est une super idée pour un repas d’anniversaire ou autre occasion si on n’est pas vraiment un cordon bleu ou qu’on a envie de changer de cadre. Et bien-sûr, lorsque les voyages pourront reprendre leur cours, c’est génial pour rencontrer des locaux et découvrir la gastronomie locale à travers eux.

Tentés par le concept ?
RDV sur Mamaz Social Food pour réserver votre prochain repas chez l’habitant

Total
4
Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*