Visiter Copenhague en hiver est une expérience à vivre. La nuit à 15h30, le hygge à son apogée, la neige parfois… L’ambiance des pays du Nord est très différente en hiver mais tout autant chaleureuse. Et si vous devez choisir un moment en particulier pour venir en cette saison, choisissez Noël. Entre marchés de Noël, glogg, illuminations, magasins entièrement dédiés aux décorations… Visiter Copenhague pour Noël sera forcément magique !

Copenhague pour Noël, les incontournables

Odeur des épices dans le vin chaud et de la cannelle dans les brioches, playlist de Noël dans les rues commerçantes et autour des marchés de Noël… Il est difficile de ne pas se mettre dans l’ambiance de fin d’année à Copenhague. Et c’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles visiter Copenhague en décembre est une excellente idée! Alors, quels sont les incontournables pour visiter Copenhague pendant la période Noël 

Noël à Tivoli

Quoi de mieux pour vivre la féerie que le plus vieux parc à thème du monde, entièrement décoré pour Noël ? Le parc Tivoli de Copenhague est l’endroit rêvé pour se plonger dans l’ambiance, que l’on soit petit ou grand. En arrivant le samedi soir, c’est la première chose que j’ai faite durant mon week-end à Copenhague. Grosse attraction touristique, j’appréhendais un peu le monde un samedi soir. En fait, les habitants de Copenhague organisent généralement leur Noël des amis/collègues le second week-end de décembre et terminent leur journée à Tivoli. La quantité de monde était totalement raisonnable vu l’immensité du parc, et je n’avais pas l’impression que c’était un endroit purement touristique, au contraire puisque très investi par les locaux. Encore un bon point pour Tivoli !

Mais revenons à l’ambiance de Noël. Guirlandes partout partout paaaaartout, musiques de Noël, gourmandises de Noël, marché géant avec des cadeaux à offrir et des décorations, maison du Père Noël, sapin géant  Swaroski. Vous vous baladerez aisément 3 heures dans le parc avant d’en avoir fait le tour (sans compter les attractions si vous en faites) et ressortirez avec des milliers d’étoiles dans les yeux (et beaucoup trop de photos en une soirée pour ma part haha).

Les marchés de Noël

Tivoli a le plus beau et grand marché de Noël de Copenhague. Mais en dehors du parc d’attraction où l’entrée est payante, il  y a plusieurs marchés de Noël à Copenhague, notamment à Indre By le quartier touristique, dont l’entrée est gratuite. Voici les 3 que j’ai pu faire, il manque celui de Christiana que je n’ai pas eu le temps de voir mais où à priori l’artisanat est bien plus local que sur les autres marchés de la ville (qui certes ne sont pas super quali mais sont déjà mieux qu’en France et tellemeeent mignons) :

  • Kongens Nytorv, entre Nyhavn et le bout de Stroget. C’est le plus gros marché de Noël en ville. Il y a une station de métro à cet endroit donc il est très facilement accessible
  • Nyhavn, où des petits chalets de Noël bordent le magnifique canal. La proposition de produits vendus n’est pas vraiment quali il faut l’avouer mais les illuminations et l’ambiance apportent encore plus de charme à cette carte postale danoise

  • Højbro Plads, au coeur de Strøget à . Il est plus petit, plus intimiste, ultra mignon. Je pense que c’est celui que j’ai préféré

  • H.C Andersen à Nytorv. Il est encore plus petit. Chaque chalet porte le nom d’un conte d’Andersen, natif de la capitale danoise. Il était juste à côté de mon hôtel et Airbnb, j’y ai célébré mon premier gløgg, vin chaud scandinave.

Les illuminations de Noël

De gros coeurs rouges, des guirlandes dorées, des sapins… Si la nuit tombe tôt en décembre, ce n’est pas un problème tant la ville s’illumine autrement pour Noël. Les restaurants, les bars (le Marmorbar par exemple se transforme en caverne de Noël tellement il est plein de décos !) jouent le jeu de mettre des illuminations, guirlandes, branches de conifères qui entourent leurs fenêtres. Côté boutiques, certaines jouent tellement le jeu qu’on se demande ce qu’elles vendent le reste de l’année. Des magasins comme Det Gamle Apotek sur Strøget ne vendent que des décorations de Noël.
Pour ce qui est des rues illuminées, Strøget est un peu l’équivalent de Regent Street à Londres. Les rues qui lui sont perpendiculaires sont tout aussi féeriques.
Pas loin de Nyhavn, le magasin du Nord et l’Hôtel d’Angleterre se parent également de belles décorations.

Copenhague en hiver, mes conseils

J’avais quelques appréhensions sur le fait d’aller au Danemark en hiver. Le froid et la nuit peuvent déstabiliser, surtout les sudistes comme moi. Effectivement, l’hiver doit être long et rude pour ceux qui y habitent mais le temps d’un court séjour c’est au contraire, une bonne expérience à vivre ! Je n’aurais peut-être pas le même discours si j’avais découvert Copenhague en janvier sans décoration de Noël qui participent drôlement au charme de la ville… Mais cette capitale a tellement d’atouts que même dans le froid, sans déco de noël ou feuilles aux arbres, elle séduit quand même. Toutefois, quelques conseils

S’habiller pour l’hiver en Scandinavie

L’hiver en Scandinavie n’est pas tendre. Mais son intensité dépend de où vous vous trouvez. Lorsque j’étais à Copenhague, Stockholm était sous la neige. Je crois que l’hiver à Copenhague est un peu plus doux mais plus humide qu’à Stockholm. Pour un week-end de début décembre, aucune température négative, ça pique clairement moins qu’un jour de Mistral à Marseille. Toutefois, c’est humide et il y a un petit vent non pas glacial mais aux rafales un peu surprenantes et pas bien douces. En partant à Copenhague depuis l’aéroport Marseille Provence dont la ligne directe est ouverte d’octobre à mars, vous aurez forcément l’occasion de tester l’hiver danois. Je ne vais pas faire une généralité du climat plutôt doux que j’ai eu mais en tout cas, dans votre valise pour Copenhague pensez à :

  • une doudoune fine mais chaude. J’avais ma petite Décathlon à 35€, premier prix mais qui ne m’a jamais déçue dans l’hiver londonien ou la neige improbable du mois de septembre en Autriche
  • un coupe vent en gore-tex. Une amie m’en a prêté un et heureusement ! J’avais emmené ma parka en coton et fourrée en faux mouton mais je ne l’ai finalement jamais mise car ce que je voulais c’était que les rafales de vent intempestives ne traversent pas mes vêtements pour me glacer et être toujours opérationnelle pendant les averses (qui durent vraiment 5mn mais reviennent souvent). Quand il y a du vent, inutile de tenter le parapluie donc un coupe vent, imperméable, assez long et avec une bonne capuche est l’idéal
  • imperméabilisez vos chaussures. Pour ma part je n’ai pas eu de déluge donc avec une petite pluie fine, même si on est dehors toute la journée à marcher, imperméabiliser ses chaussures sauve bien la vie !

  • la panoplie Heattech de chez Uniqlo.  Ça a été mon petit craquage avant le séjour… J’ai déjà 2 Damart (non c’est pas que pour les mamies) qui tiennent chaud et font leur preuve chaque année mais comme je redoutais un grand froid, je suis passée au niveau au-dessus en prenant :
    un sweat Heattech, un col roulé Heattech. Les deux ont une matière type polaire ultraaaa douce mais sont stylés quand même et le col roulé était parfait pour protéger ma gorge en plus d’une écharpe (team angine l’hiver bonjour). Entre le vent qui ne passe pas et cette protection toute douce et chaude, pas besoin de faire l’oignon, un ptit pull par dessus et on est bon.
    On n’oublie pas les gants Heattech mega chauds et même tactiles.
    Pour le bas, un pantalon type chino comme j’en ai déjà 2 de Uniqlo mais Heattech donc fourré tout doux et chaud. J’ai voulu faire ma maline le dernier jour où il faisait beau en mettant un pantalon normal. Bon… Ca reste l’hiver et ne pas du tout avoir froid aux jambes même en restant 3h dehors c’est quand même mieux grâce au Heattech.
    Et enfin les chaussettes Heattech « parce qu’on s’enrhume par les pieds blabla » donc mieux vaut ne pas avoir froid aux pieds sans porter 3 paires de chaussettes d’un coup.
    J’en ai eu pour environ 80€ pour tout ça (un jour de promo, maline). Clairement ça vaut le coup pour être un peu stylé, pas mettre 10 couches de vêtements et ne pas avoir froid. Je ne dis pas que cet équipement est valable au Canada ou juste au Nord de la Scandinavie mais pour toutes les villes d’Europe oscillant entre les -10 et 5 degrès l’hiver, je vous recommande vivement d’investir dans ces petites merveilles !
  • une batterie externe pour le téléphone car froid = batterie qui se décharge trop vite ou qui fait le coup classique de passer de 22% à s’éteindre alors que vous êtes sur Google Maps à chercher votre chemin (ça sent le vécu ?)

Organiser sa journée

Lorsqu’on fait un citybreak en hiver, dans une ville plutôt froide, on organise son programme différemment. Pour ma part je n’ai pas trop changé mes habitudes en faisant une 15aines de kilomètres (parce que j’étais bien équipée et n’avais pas froid) mais j’ai eu quelques petites réflexes pour organiser mes visites :

  • ne pas attendre d’avoir froid. Ce que j’ai fait le premier soir à Tivoli… Heureusement il y avait des feux de bois autour desquels se rassembler. Mais j’ai trop attendu avant de mettre mes gants, du coup même en les mettant, impossible de me réchauffer les mains jusqu’à ce que je les mette au-dessus des braises. Ca m’a servi de leçon pour le reste du séjour
  • programmer un musée ou café toutes les 45mn à 1h30. Si vous tenez comme moi à voir beaucoup de choses et ne pas trop vous attarder dans 10 cafés en une journée mais qu’il fait froid et/ou il pleut, faire une pause toutes les 1h30 en visitant un musée le temps de se réchauffer et sécher un peu. A Copenhague, les points d’intérêts étant tous à 15/25mn les uns des autres, ce timing est tout à fait respectable. En revanche, c’est aussi l’une des raisons pour lesquelles je ne me suis pas trop aventurée jusqu’à Superkilen, le skatepark mega graphique de Copenhague dans Nørrebro, car il fallait marcher pas mal et je ne savais pas trop ce qu’il y avait d’intéressant pour s’arrêter sur mon chemin… Ca sera pour un prochain séjour aux beaux jours 🙂
  • tenir compte que le jour se lève tard (autour de 8h30) et se couche tôt (autour de 15h30). Je pensais que ce serait très perturbant. Les deux premiers jours où c’était nuageux mais que ça se découvrait en fin de journée, j’avais juste l’impression que la nuit tombait à 16h30. Alors que le jour de grand ciel bleu, le soleil était d’une grande douceur tout en étant bien éblouissant. Dès 12h30, la lumière change, le ciel devient crépusculaire. A 14h30, le soleil rase les toits des immeubles, se diffuse dans certaines grandes artères de la ville puis disparaît très vite. Le changement est plus brutal. Il faut dire qu’un ciel sans nuage un jour de décembre au Danemark… On aimerait que ça dure toujours ! Tout ça pour dire : faites un maximum d’activités en extérieur jusqu’à 14h30, trouvez un bon spot sunset à partir de 14h45 s’il fait beau, prévoyez un musée vers 15h45/16h pour avoir moins l’impression que la nuit tombe vite ! Puis, en décembre, profitez des belles illuminations de Noël !

Après Londres, Copenhague m’a également beaucoup charmée en période de Noël. Et vous, quelles sont vos villes coup de coeur, en France, en Europe ou plus loin pour être plongé dans l’ambiance de Noël ?

Total
10
Shares

7 commentaires

  1. Copenhague à Noël semble être magique *_*
    (les sous-vêtements Heattech sont super utiles les jours de grand mistral hivernal à Marseille aussi haha ! – c’est un bon investissement ! )

  2. Wouah ! tes photos donnent trop envie ! ça à l’air trop mignon à cette période!
    Nous connaissons Copenhague mais nous ne l’avons pas visité pendant les fêtes et en plus Tivoli était fermé! :/
    Mais là ton article me donne envie d’y retourner en Décembre;

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*