Avant de me rendre dans le Morbihan, j’ai exploré la Loire Atlantique, côté océan. De Pornic, avec son port, son sentier des pêcheries à la Turballe en passant par Guérande et le Croisic, ce coin du Pays de la Loire est une belle introduction à la Bretagne. Que visiter en Loire Atlantique au bord de l’océan ? Voici quelques conseils pour un long week-end ou des petites vacances.

Commençons déjà par la question qui fâche ? Est-ce que la Loire Atlantique fait partie de la Bretagne ? Naïvement, venant de mon grand sud, j’ai dit à tout le monde que je partais en vacances en Bretagne cet été. Sauf qu’en arrivant à Pornic, j’avais un petit doute… Il faut dire que ça ressemble un peu à l’imaginaire que l’on a de la Bretagne (dès qu’il y a marée basse avec des bateaux échoués, ça me suffit..). Il y a aussi des crêperies, des drapeaux bretons par-ci par-là. Il y a de quoi avoir le doute.
Administrativement, nous ne sommes plus en Bretagne depuis 1941 avec le décret du Maréchal Pétain. Nous sommes dans la Bretagne historique car depuis l’an 850 jusqu’en 1941, la Loire Atlantique faisait bien partie de la Bretagne.
Depuis, le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne fait polémique, des manifestations sont régulièrement organisées. A suivre… Mais au moins, vous y verrez plus clair si vous êtes de passage en Loire Atlantique 😉

Maintenant que le point géo politique est fait, qu’est-ce qu’on visite ?

Pornic, son port et le sentier des pêcheries

En préparant l’itinéraire des vacances de Marseille à Vannes, l’hésitation fut longue entre s’arrêter à Bordeaux, à la Rochelle ou plus haut… C’est finalement Pornic qui a gagné la bataille. Son petit port me séduisait bien en photo. En vrai également. A vrai dire, je ne sais résister à aucun paysage lorsque la marée est basse. Et puis le port de Pornic est particulièrement mignon avec son château.

Mais ce qui m’a le plus plu, c’est le circuit des pêcheries, le long du sentier des douaniers, de carrelets en carrelets. De la Thalasso jusqu’à la plage de la Boutinardière, le paysage est sauvage et envoûtant. Au bord de l’océan, on retrouve toujours ce vent, ces vagues, qui fait voler les embruns et donne une lumière particulière à la côte. En journée, c’est comme une petite brume. Au coucher de soleil ça participe à l’explosion de couleurs. Au mois d’août, la plage de la Boutinardière est vraiment le spot parfait pour voir le coucher de soleil. A marée basse, vous pourrez vous avancer vers le large pour suivre la lumière. Attention quand même à la vase, on s’enfonce un peu par surprise #bizutagedelocean

Les bonnes adresses à Pornic

La Fraiseraie

La Fraiseraie est un incontournable de Pornic. De mai à juillet, vous pouvez aller ramasser vous-même les fraises sur le site de production. En dehors de cette période, pour vous consoler, il y a le glacier et restaurant de la Fraiseraie juste au bout du port. La cuisine du resto n’est pas incroyable mais ça fait le job, et côté port, la vue est très belle. Le glacier ne vous décevra pas ! Le sorbet fraise menthe est une tuerie !

L’auberge de la Fontaine aux Bretons

L’Auberge de la Fontaine aux Bretons est un hôtel 3* situé dans une ancienne ferme. Vous connaissez désormais mon amour pour les week-ends à la ferme… Dans celle-ci, je n’ai pas dormi mais j’ai dîné. Le domaine est à quelques mètres de la plage. A l’approche de l’hôtel restaurant, la bonne odeur de cuisine se dégage. On essaie de résister un peu en prenant le temps de découvrir la ferme et le potager en permaculture mais l’appel du ventre est trop fort. Une fois attablées dans la grande salle à manger à l’ancienne (avec la plus haute cheminée jamais vue!), c’est un régal. Produits de la ferme, bio, bien cuisinés.. On a même droit à de la terrine maison puis un amuse bouche. Avec des plats à partir de 13€ c’est ultra raisonnable vu le lieu ! (J’avais des photos trop appétissantes des plats. Sur mon téléphone. Qui s’est noyé depuis… 🙁 )

De Batz-sur-mer au Croisic, le bout du monde

Comme le Golfe du Morbihan a son bout du monde avec la Presqu’île de Rhuys, la Loire-Atlantique l’a avec le Croisic. En préparant l’itinéraire, j’ai eu du mal à comprendre sur Google Maps comment y accéder, tellement il est entre marais et océan.
Après avoir longé les marais salants, jusqu’à ce qu’on ne voit plus que l’océan, il y a le Croisic, connu pour être une des grandes criées de l’Atlantique.
La ville est toute petite, charmante. On se perd dans les ruelles, on se laisse attirer par l’ambiance de la halle puis on prend la direction du côté sauvage au bord de l’océan. C’est magnifique !

Dans le coin, Batz-sur-Mer est aussi bien connu. Je n’ai fait que le traverser en voiture, en revanche, le charme à l’anglaise du petit village de Kervalet, situé sur la commune de Batz m’a séduite. Il n’y a que quelques rues mais au charme fou ! Puisque c’est typiquement breton, autant en profiter pour déguster une galette à la délicieuse crêperie Fleur de Sel. A l’entrée du village, ne manquez pas non plus le petit truck d’un vendeur de sel adorable. Nous lui avons posé pas mal de questions sur son exploitation et le sel de Guérande en général, c’est très intéressant !

Guérande et sa cité médiévale

On connait tous le sel de Guérande. On s’imagine des paysages de marais étendus sur des kilomètres et c’est le cas. J’y retrouve même un petit air de Camargue.
En revanche, on ne s’attend pas à une vieille ville aussi mignonne, du moins je ne m’y attendais pas. L’année dernière, j’avais découvert Aigues-Mortes qui est bordée par les salins du Midi. J’avais adoré l’extérieur de la ville, la vue sur les magnifiques remparts mais je n’avais pas été charmée intro-muros. A Guérande, les remparts vus de l’extérieur sont moins imposants mais les maisons de caractère, les ruelles pavées, les jolies enseignes (sans faire trop attrape touriste et sans âme comme c’est parfois le risque) rendent la cité médiévale très attirante et attachante. Le tour de la ville se fait très rapidement, ce qui vous laisse le temps d’aller explorer les villages de paludiers (dont Kervalet) pour vous imprégner totalement de la culture locale.

La Turballe, port de pêche de la Loire-Atlantique

Au nord de la presqu’île de Guérande se trouve l’un des plus importants ports de pêche de la Loire-Atlantique. A la Turballe, la vie est rythmée par l’arrivée des bateaux de pêche. Pour les lève (très) tôt il est possible de visiter la Criée à l’aube. Sinon, en vous baladant sur le port, vous pourrez voir la vraie vie portuaire.
La ville n’a pas de charme particulier mais on s’y sent bien, c’est très vivant (ne manquez pas non plus le marché couvert de la ville) et très bien placé pour visiter le Nord de la Loire-Atlantique et les alentours de Guérande !
Avec ses 11km de plages, la Turballe devient très vite sauvage, notamment à la pointe Pen Bron d’où l’on voit très bien le Croisic.

La bonne adresse

En vacances, j’aime toujours dénicher une petite maison d’hôte de charme. Durant ce séjour en Loire-Atlantique, je l’ai trouvée à la Turballe : la villa Bon Vent. Une demeure du XIXe siècle en granit, face au port, avec une déco entièrement chinée faite d’équipements de bateaux. Bel escalier en bois qui craque, armoire de bateau aux 1001 boutons secrets, un vieux mat entouré d’ampoules en guise de luminaire… On est plus que plongé dans l’univers marin inhérent à la Turballe.
L’hôte est adorable, plein de bons conseils et il fait des petit déjeuners maison à tomber ! Une adresse que je vous recommande vivement !

Villa Bon Vent – à partir de 80€ la nuit, rdv sur le site pour plus de photos (puisque les miennes ont péri avec mon téléphone…)

Etant plus au nord de la Loire-Atlantique, la Turballe et ses alentours ressemblent encore plus à l’imaginaire que l’on a de la Bretagne. A une 15aine de minutes de la Turballe en direction du Morbihan, ne manquez pas non plus le petit village typiquement breton et ultra mignon de Piriac-sur-mer. Un peu plus loin et moins touristique se trouve Mesquer. En fin de journée, au moment où la lumière s’adoucit, la balade du port de Kercabellec à la pointe de Sorloc est idyllique.

loire atlantique tourisme

Et vous, avez-vous déjà visité ces jolis coins de la Loire-Atlantique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*